Adresse I.P.
Adresse d'une machine (ordinateur* ou routeur) sur un réseau local ou sur le réseau Internet* (I.P. = Internet Protocol).
Permet de se connecter à cette machine pour communiquer ou utiliser ses ressources.
Exemple : 127.0.0.1 est l'adresse locale d'une machine (= la machine se référant à elle-même).
Android®
Système d'exploitation* pour ordiphone*, partiellement libre*. Basé sur Linux* et distribué par la société Google.
Ce système permet à Google d'espionner l'utilisateur et d'agir sur son ordinateur à son insu. En savoir plus.
Des systèmes d'exploitation libres pour remplacer Android existent, mais ils ne sont pas compatibles avec tous les modèles d'ordiphones*.
Application (app)
Logiciel* conçu pour remplir certaines fonctions dont l'utilisateur a besoin.
En général une application est spécialisée dans une fonction.
Exemple : Writer est une application de "traitement de texte". Writer fait partie de la suite [d'applications] bureautique libre LibreOffice.
Application portable
Une application est dite portable lorsqu'elle ne nécessite pas un processus d'installation. Il suffit de la télécharger et de lancer (ouvrir) son fichier exécutable. L'intérêt d'une application portable est qu'elle peut être lancée depuis un support externe (ex : une clé USB) sur tout ordinateur sans avoir besoin d'y être installée.
Exemple : Create Synchronicity est une application de "gestion des sauvegardes" qui dispose à la fois d'une version installable et d'une version portable.
Application en ligne (SaaS)
Une application en ligne est une application qui s'exécute depuis un serveur distant auquel on accède via le navigateur web. Cette application n'est donc pas téléchargée ni installée sur votre machine.
Exemple : Framapad est une application de "traitement de texte" collaboratif en ligne.
BIOS / EFI
Logiciel* inclut sur la carte mère, servant au démarrage de l'ordinateur*. (B.I.O.S. = Basic Input-Output System ; E.F.I. = Extensible Firmware Interface)
Il permet notamment de choisir le support à partir duquel sera lancé le système d'exploitation* : disque dur, DVD, clé USB, etc.
Certains BIOS récents (EFI) peuvent parfois rendre difficile le lancement de systèmes d'exploitation alternatifs. Il n'existe pas actuellement de BIOS libre* qui soit compatible avec les ordinateurs postérieurs à 2008.
bit
Unité élémentaire d'information. Un bit prend la valeur 0 ou 1.
Voir aussi octet et bps.
Bluetooth
Technologie de communication sans fil de courte portée (quelques mètres).
Généralement utilisée pour connecter des périphériques* à un ordinateur*.
bps, kbps, Mbps, Gbps
bit* par seconde (k = kilo, M = méga, G = giga). Unité de mesure d'un débit de données*.
Ordres de grandeur :
débit (streaming*) audio de bonne qualité = 192 kbps, vidéo SD = 4 Mbps, vidéo full-HD = 7 Mbps,
débit Internet ADSL = 1 à 20 Mbps, VDSL = 20 à 40 Mbps, Fibre optique = 90 Mbps ou plus, réseau local Ethernet = 100 ou 1000 Mbps (théorique),
lecture sur une clé ou disque dur USB2 = en moyenne 250 Mbps, clé ou disque dur USB3 = en moyenne 800 Mbps, disque dur SATA2 = en moyenne 800 Mbps.
Bug (bogue)
Erreur dans le code d'un programme informatique, ayant pour conséquence un dysfonctionnement ou un plantage* de l'application* ou même un plantage du système d'exploitation*. Les corrections de bugs sont diffusées par les mises à jour* des logiciels*.
Bureau (desktop)
Partie de l'interface utilisateur* qui est visible à l'écran lors qu'aucune fenêtre* d'application* est ouverte. Techniquement le bureau est un répertoire* qui peut contenir des raccourcis* et des sous-répertoires. Le "fond" du bureau est une image appelée "fond d'écran". Le contenu du bureau est affiché à l'écran en permanence.
À ne pas confondre avec "environnement de bureau"* et "ordinateur de bureau"*.
Censure de l'Internet
On parle de censure dès lors que l'accès à des contenus sur Internet peut-être empêché par une décision administrative (policière) sans recours à un juge. En France la censure a été rétablie par la loi du 4 novembre 2014 (décret publié en mars 2015).
Chat
voir Messagerie instantanée.
Chemin (path)
Indication de l'emplacement d'un fichier, constitué de l'arborescence des dossiers à parcourir.
Exemple : /home/toto/Documents/maison/travaux/ ou C:\Users\toto\Documents\maison\travaux\.
Chiffrement
Action de coder un fichier* ou un message afin de ne le rendre lisible que par une ou des personnes bien déterminées.
Un logiciel de chiffrement non libre* ne peut être considéré comme fiable puisque son fonctionnement est opaque.
Client
Ordinateur* ou logiciel* qui demande des données ou un service à un serveur*.
Exemple : Thunderbird est logiciel client de messagerie, il communique avec les serveurs de messagerie.
Cloud (nuage)
Ensemble de serveurs* Internet* qui hébergent des données* pour le compte d'un particulier ou d'une entreprise. Les données peuvent être synchronisées* avec les ordinateurs personnels ou de poche connectés à l'Internet.
Les données stockées sur un cloud ne sont pas toujours bien sécurisées et sont de toutes façons accessibles au fournisseur du service*.
Codec
Logiciel* permettant l'encodage et le décodage de media (audio, vidéo). L'image et le son sont encodés (et en général compressés) dans un certain format* de fichiers. Certains formats sont libres* (ex : ogg, flac, opus, webm) d'autres sont propriétaires* (ex : flash (flv), mp3, mp4, wma).
Composant matériel
Élément composé de circuits électroniques et de pièces mécaniques faisant partie d'un ordinateur*.
Les processeurs (cerveau de la machine) actuels sont équipés pour pouvoir bloquer ou contrôler un ordinateur à distance à l'insu de son propriétaire. Il n'existe malheureusement pas à l'heure actuelle de processeur libre pour les ordinateurs personnels.
Exemples de composants : carte mère, processeur, mémoire, carte graphique, disque dur, lecteur de DVD, ventilateur, alimentation...
Compression de données
Afin d'occuper moins de place sur un support de stockage et d'être transférées plus rapidement, les données* peuvent être compressées à l'aide de logiciels* spécialisés. Un fichier compressé est parfois appelé "archive".
De manière générale les fichiers* multimédia (vidéos, audio et images) sont stockés dans un format* compressé.
Certains formats de compression préservent l'intégralité des données (ils sont dits "sans perte") tandis que les autres occasionnent une perte de qualité plus ou moins importante selon le taux de compression désiré.
Exemple : le logiciel libre 7-Zip compresse les données dans le format libre particulièrement efficace 7zip (extension de fichier .7z).
Cookie
Fichier* créé par un site web visité sur l'ordinateur de l'internaute afin d'identifier ce dernier.
Les cookies "tiers" sont ceux créés non par le site directement visité mais par des sites partenaires de celui-ci. Les cookies tiers sont quasiment toujours destinés à tracer* l'activité de l'internaute, pour le profiler et lui afficher des publicités ciblées.
Il est possible de configurer le navigateur web libre Firefox pour neutraliser ces cookies.
Copyright
voir Licence.
Courrier électronique (courriel, e-mail ou email ou mail ou mél)
Message envoyé à un ou plusieurs destinataires à travers le réseau Internet*. Chaque correspondant dispose d'une adresse de courrier électronique.
Les courriers électroniques ne sont pas protégés et peuvent être lus par divers intermédiaires. Certains grands fournisseurs (Google Gmail, Yahoo mail, Microsoft Hotmail/Live) analysent automatiquement le contenu des courriels afin de diffuser de la publicité* personnalisée.
Il est possible d'utiliser des logiciels* complémentaires pour chiffrer les messages.
Voir aussi : Messagerie électronique.
Cryptage
voir Chiffrement.
Distribution de GNU/Linux
GNU/Linux* est fourni par diverses sociétés ou associations qui apportent chacune leur variations aux éléments du système. Certaines distributions sont plus adaptées à certains usages ou à certains publics.
Exemple : Ubuntu* est la distribution de la société Canonical.
Données (data)
Informations. Les données sont stockées dans des fichiers*.
Les sociétés qui tirent profit de la publicité* (Google, Facebook, etc.) sont friandes de données personnelles qui leur permettent de mieux cibler la publicité et même de prédire le comportement de l'internaute. Les services de police politique cherchent aussi à recueillir le maximum de données personnelles sur l'ensemble de la population.
Exemples : une photographie, un texte, votre liste de contacts, la liste des sites web que vous avez visités, vos déplacements, etc.
Données mobiles (data)
Données qui peuvent être transmises entre un ordiphone* et le réseau Internet*, à travers du réseau de téléphonie mobile (3G et plus). Les abonnements de téléphonie mobiles comprennent une quantité limitée ou non de données mobiles transférables dans le mois.
Dossier (folder)
Également appelé répertoire, un dossier est une unité d'organisation (de classement) des données*. Il contient des fichiers*, des raccourcis* et des sous-dossiers. Les dossiers sont organisés de façon hiérarchisés. Certains dossiers ont une importance particulière, comme le "dossier personnel", celui qui regroupe toutes les données appartenant à l'utilisateur. D'autres dossiers sont des "dossiers systèmes" qui regroupent les données des logiciels* et du système d'exploitation*.
DRM
Verrou numérique empêchant la copie et limitant l'utilisation de données* (généralement musique, vidéo, e-books...) sur un ordinateur* donné ou à l'aide un logiciel* propriétaire donné. Un fichier* encombré de DRM ne vous appartient pas réellement même si vous l'avez acheté. (D.R.M. = Digital Rights Management.) En savoir plus.
EFI
voir BIOS.
E-mail
voir Courrier électronique.
Environnement de bureau (desktop environment)
Interface utilisateur* d'un système d'exploitation*. Aspect visuel du système, il se compose d'un gestionnaire de fenêtres*, de menus, d'ensembles d'icônes, etc.
Les distributions* de GNU/Linux offrent souvent un choix parmi plusieurs variantes*, chacune ayant un environnement de bureau différent. Le choix se fait en fonction de l'ergonomie et des performances de la machine.
Exemple : Gnome est l'environnement de bureau de la distribution Ubuntu* depuis 2018.
Extension du nom de fichier
Les fichiers* ont en général un nom suivi d'une extension, tel que exemple.txt ou exemple.htm. L'extension permet de repérer le type de fichier (document texte, image, vidéo, audio, archive, fichier exécutable...) et son format*.
Un fichier exécutable pour Windows® (d'extension .exe ou .msi) peut contenir un virus. Éviter de l'ouvrir si vous n'êtes pas sûr de sa provenance.
Exemple : le fichier exemple.txt.exe est un exécutable, pas un texte !
F.A.I. (Fournisseur d'Accès à l'Internet)
Société fournissant un accès à l'Internet* moyennant un abonnement payant.
L'accès à l'Internet se fait en général à l'aide d'un dispositif matériel appelé modem (ou box Internet), via le réseau téléphonique cuivre (technologie ADSL ou VDSL) ou via le réseau de fibre optique (voir tutoriel pour la mesure du débit).
Afin de préservé la "neutralité du Net"* les F.A.I. ne doivent pas discriminer les différents types de contenu qui transitent à travers l'Internet.
Fenêtre
Cadre visuel affiché à l'écran à l'intérieur duquel une application* affiche des informations et des contrôles. Certaines applications peuvent ouvrir plusieurs fenêtres. Une fenêtre peut généralement être déplacée, redimensionnée, réduite, fermée...
Fermé
voir Ouvert.
Fichier (file)
Conteneur de données* inscrit sur un support de stockage matériel tel que disque optique (CD, DVD, BD), disque dur ou mémoire flash (clé USB, SSD).
Un fichier peut subir diverses opérations : être créé, effacé, déplacé, dupliqué (copié), renommé, compressé*, chiffré*, sauvegardé*, etc.
L'unité de base de l'information est le bit* (valant 0 ou 1). La taille d'un fichier est exprimée en octets* (Byte, ensemble de 8 bits).
Flux RSS ou ATOM
voir Syndication.
Format de données
Codage informatique des données*. Façon dont les informations sont traduites informatiquement dans un fichier*.
On distingue les formats ouverts* (complètement documentés et libre de droits) et les formats fermés (aux spécifications secrètes et dont l'usage est parfois soumis au paiement d'une redevance).
Exemples de format audio compressé, libre : ogg Vorbis, propriétaire : wma.
GNU
Ensemble de logiciels* libres* qui complètent le noyau (Linux*) pour former le système d'exploitation* GNU/Linux*. (GNU = GNU's Not Unix).
Voir le site du projet GNU.
GNU/Linux
Système d'exploitation* pour ordinateur personnel*, sous licence* libre*.
HTTP[S]
Protocole de transfert des pages web* (HTTP[S] = HyperText Transfer Protocol [Secure]). La présence du S indique que la connexion est sécurisée, mais ce n'est pas une garantie : la sécurité peut-être mal configurée !
Lorsque la connexion est bien sécurisée vous êtes assurée de bien voir le contenu demandé (et non une fausse page) et un intermédiaire ne peut pas savoir quelle page vous avez consulté (il sait néanmoins sur quel site web vous êtes allé).
Interface utilisateur (UI)
Partie d'un logiciel* qui interagit avec l'utilisateur. Elle affiche des informations et des contrôles : éléments permettant à l'utilisateur d'envoyer des commandes au logiciel.
Internet (le Net)
Réseau des réseaux informatiques. Infrastructure composée d'ordinateurs* (serveurs*) reliés entre eux (par câbles ou liaisons sans fil) et communiquant entre eux par des protocoles*.
Par extension, ensemble des services* et informations accessibles via ces ordinateurs.
Intranet
Réseau informatique local, propre à une société.
iOS®
Système d'exploitation* pour smartphone*, propriétaire*. distribué par la société Apple.
Ce système permet à Apple d'espionner l'utilisateur et d'agir sur l'ordinateur à son insu. En savoir plus.
Libre
Se dit d'un logiciel* distribué sous une licence* libre, c'est-à-dire autorisant l'utilisateur à l'utiliser sans restriction, à le redistribuer, à en étudier le code source (Open Source), à modifier ce code et à redistribuer le logiciel ainsi modifié par ses soins.
Libre s'oppose à "propriétaire" ou "privateur [de liberté]".
Attention a ne pas confondre "libre" et "gratuit". Si les logiciels libres sont presque toujours gratuits, les logiciels - et services - gratuits sont rarement libres, le plus souvent ce sont des pièges.
Licence
Contrat liant l'utilisateur et le producteur d'un logiciel* (ou d'une œuvre). Le cadre juridique est celui du droit d'auteur (copyright) et du droit des brevets.
Il existe des licences libres* (voir détails à ce mot). On parle alors parfois de copyleft.
Linux
Noyau de système d'exploitation* sous licence* libre*. Le noyau contient pour l'essentiel les pilotes* servant à faire fonctionner les composants* matériel. D'autres logiciels* doivent être ajoutés au noyau afin de composer un système d'exploitation fonctionnel.
Exemples d'OS basés sur Linux, libres : GNU/Linux*, AOSP ; non libres : Android®*, Tizen®.
Liseuse
Ordinateur de poche dont la fonction se limite au téléchargement* et à la lecture de livre numériques (e-books). La plupart des liseuses fonctionnent avec des DRM* qui en limitent l'usage, elles sont donc à éviter.
Liste de diffusion (mailing-list)
Liste de destinataires de courriers électroniques*, permettant de diffuser une information simultanément à un grand nombre de personnes.
Liste de discussion
Liste de destinataires de courriers électroniques*, permettant à un grand nombre de personnes de s'envoyer des messages collectifs.
Logiciel (software)
Programme informatique (suite d'instructions - code - exécutables par un ordinateur*). On distingue communément parmi les logiciels les applications* et le système d'exploitation*.
On distingue également les logiciels selon qu'ils sont libres* (Free software) ou non, gratuits sans être libres (Freeware) ou payants.
Mac® (Macintosh®)
Ordinateur personnel* commercialisé par la société Apple et spécifiquement conçu pour fonctionner avec le système d'exploitation* macOS®*. Il est néanmoins possible de faire fonctionner dessus d'autres systèmes d'exploitation tel que GNU/Linux.
macOS® (anciennement OS X®)
Système d'exploitation* pour ordinateur personnel* sous licence* propriétaire*, distribué par la société Apple.
Ce système permet à Apple d'espionner l'utilisateur et d'agir sur l'ordinateur à son insu. En savoir plus.
Matériel (hardware)
Élément matériel à base de circuits électroniques et de pièces mécaniques : ordinateur*, composant* d'ordinateur, ou périphérique*.
Messagerie électronique (mél)
Service Internet* permettant de communiquer par courrier électronique*. À moins d'être chiffrés, les messages ne sont pas protégés et peuvent être lus par divers intermédiaires.
Ce service peut-être accédé soit à l'aide d'un logiciel* situé sur le serveur* du fournisseur (webmail), au travers d'un navigateur Internet, soit à l'aide d'un logiciel client* de messagerie situé sur votre ordinateur personnel* (lequel se connecte au serveur du fournisseur à l'aide des protocoles POP ou IMAP et SMTP).
Exemple : Thunderbird est un logiciel client de messagerie libre* pour ordinateur personnel, K9 mail est un équivalent pour les ordiphones*.
Messagerie instantanée (chat ou tchat)
Service Internet* permettant de communiquer par texte en direct. Il est souvent possible de s'échanger des fichiers*. Voir aussi VoIP*.
Contrairement aux courriers électroniques il n'est possible de communiquer qu'avec les personnes utilisant le même protocole*. Ainsi par exemple les utilisateurs de Skype ne peuvent communiquer qu'avec les utilisateurs de Skype. Le protocole standard recommandé est XMPP.
Les messages instantanées ne sont pas toujours protégés et peuvent être lus par divers intermédiaires. Certains grands fournisseurs (Microsoft Skype, Facebook) analysent automatiquement le contenu des messages afin de diffuser de la publicité* personnalisée.
Exemple : Signal est un service (et un protocole) de messagerie instantanée chiffrée* libre*.
Mise à jour (update)
Les logiciels* doivent être régulièrement mis à jour pour corriger des failles de sécurités ou des bugs*. Les mises à jour apportent parfois des améliorations ergonomiques ou de nouvelles fonctionnalités.
Avec GNU/Linux*, le système d'exploitation* ainsi que toutes les applications* installées sur l'ordinateur sont mis à jour régulièrement et automatiquement, sans dégrader la stabilité du système.
Tandis que les mises à jour automatiques de Windows® induisent parfois des instabilités : on peut préférer les désactiver. Les logiciels installés dans Windows® ne se mettent pas tous à jour automatiquement.
Mobile multifonction
Désignation officielle des terminaux mobiles appelés commercialement "smartphones". Voir Ordiphone.
Navigateur web (web browser)
Application permettant d'accéder à des pages web* (sur l'Internet).
Exemple : Firefox est un navigateur web libre.
Neutralité de l'Internet (Net neutrality)
Il s'agit d'un principe selon lequel tous les contenus de l'Internet doivent être traités techniquement de manière égale. Selon ce principe votre fournisseur d'accès à l'Internet (F.A.I*) ne doit pas favoriser certains services par rapport à d'autres. Il ne doit pas interférer avec le contenu qui passe dans ses "tuyaux".
Certains F.A.I. (comme Orange et Verizon-yahoo) souhaitent au contraire favoriser leurs propres services et ceux qui leurs sont affiliés, notamment en limitant la vitesse de transit (le débit) et en les incluant ou non dans leur forfait de communications.
Nom de domaine
Identité sur Internet*. De la forme : domaine.extension, l'extension est également appelé TLD ( = Top-Level Domain). Les domaines sont loués par l'intermédiaire de fournisseurs appelés registrar.
Il est important de repérer le nom de domaine d'un site avant d'y accéder afin de savoir vers où on va. Certains sites d'arnaque peuvent utiliser des URL* trompeuses en faisant passer un sous-domaine pour le domaine.
Exemple : liberetonordi.com, à différentier de liberetonordi.arnaqueur.com (domaine = arnaqueur.com)
Nuage
voir Cloud.
octet (Byte), ko (kB), kio (kiB), Mo (MB), Mio (MiB), Go (GB), Gio (GiB), To (TB), Tio (TiB)
Unité de mesure de la taille d'un fichier* ou d'un support de stockage de données*. 1 octet est un ensemble de 8 bits*.
1 Kilo-octet (ko) = 1000 octets, 1 Méga-octet (Mo) = 1000 Ko, 1 Giga-octet = 1000 Mo, 1 Téra-octet (To) = 1000 Go.
1 Kibi-octet (kio) = 1024 octets, 1 Mébi-octet (Mio) = 1024 Kio, 1 Gibi-octet = 1000 Gio, 1 Tébi-octet = 1024 Gio.
Attention : Windows® calcule toujours en Kio, Mio, Gio et Tio mais affiche de façon erroné les unités Ko, Mo, Go et To. C'est pourquoi lorsque vous achetez par exemple un disque dur de 1 To, Windows® affiche qu'il fait 953 Mo (alors qu'en réalité il s'agit de 953 Mio).
Ordres de grandeur :
image full-HD (1920 x 1080 pixels) compressée en jpeg (85%) = 0,3 Mo,
1 minute d'audio compressée en mp3 (débit 192 kbps) = 1,44 Mo (1 heure = 86 Mo),
1 minute de vidéo full-HD compressée en mpeg4 = 75 Mo (1 heure = 4,5 Go).
Voir aussi bit.
Objet connecté
Tout objet équipé d'un circuit électronique et pouvant se connecter à d'autres objets ou ordinateurs pour échanger des informations. On parle de "l'Internet des objets". Dans un avenir proche les objets connectés vont envahir notre environnement.
Exemples : téléviseur, compteur électrique (Linky), réfrigérateur, domotique, caméras de surveillance, automobiles, drones, dispositif médicaux... Ils posent de nouveau problèmes de sécurité et de confidentialité encore bien plus cruciaux. D'où l'importance vitale de n'utiliser que des dispositifs équipés de logiciels* libres*. Aperçu des dangers sur cette page.
Ouvert
Se dit d'un format* de données* ou d'un protocole* dont les spécifications sont publiques et qui peut être utilisé sans restriction.
Ouvert s'oppose à "fermé" ou "propriétaire".
Exemples de formats vidéo, ouvert : webm, fermé : Adobe Flash.
Ordiphone (smartphone)
Ordinateur de poche capable de se connecter au réseau de téléphonie mobile. Commercialement appelé "smartphone", officiellement appelé "mobile multifonction". Nous préférons l’appellation ordiphone car elle rappelle que cette machine est avant tout un ordinateur.
Voir Smartphone.
Ordinateur (computer)
Calculateur électronique constitué d'un assemblage de composants* et fonctionnant grâce à un système d'exploitation*.
On distingue les ordinateurs personnels*, les serveurs* (qui sont parfois des super-calculateurs), les ordinateurs de poche (ordiphones* dits smartphones*, tablettes*), les ordinateurs de bord (ou embarqués).
Ordinateur personnel (PC)
Ordinateur utilisé par une personne. On distingue les ordinateurs de bureau (desktop), composés d'une unité centrale (UC) regroupant les composants* dans un boîtier (parfois très petite : mini-PC) à laquelle on raccorde un moniteur (contenant l'écran), et les ordinateurs portables (laptop) où l'écran et le clavier sont intégrés à la machine. Selon leur poids les ordinateurs portables sont plus ou moins déplaçables et transportables. Les plus légers sont nommés netbooks ou ultrabooks.
OS
voir Système d'exploitation. (O.S. = Operating System.)
OS X® (ou Mac OS X® ou macOS®)
voir macOS®.
PC
voir Ordinateur personnel. (P.C. = Personal Computer.)
"PC" s'utilise parfois pour distinguer les ordinateurs personnels pré-équipés avec le système d'exploitation Windows®, des Mac®*. Néanmoins les Mac® sont aussi des ordinateurs personnels.
Périphérique
Matériel* complémentant un ordinateur*.
Exemples : moniteur, clavier, souris, imprimante, scanner, haut-parleur.
Phablette
voir Smartphone.
Pilote (driver)
Logiciel*, faisant partie du système d'exploitation*, qui assure la communication entre un composant* matériel et les autres logiciels.
Plantage
Un logiciel* est dit "planté" lorsqu'il ne répond plus ou lorsqu'il se ferme inopinément. Un plantage peut être du à un bug* ou à une défaillance d'un composant* matériel.
Podcast (Balado-diffusion)
voir Syndication.
Police de caractères
Graphisme des caractères (lettres, chiffres, symboles) affichés à l'écran ou imprimés. On distingue les polices avec ou sans sérif (empattement) et à chasse (largeur des caractères) fixe (monospace) ou variable.
Comme pour les logiciels*, il existe des polices libres* et des polices propriétaires.
Exemples de polices respectivement avec sérif, sans sérif et à chasse fixe, libres : Liberation Sérif, Liberation Sans, Liberation Mono ; propriétaires : Times, Arial, Courier.
Privateur
Le contraire de Libre. Voir Libre.
Propriétaire
Le contraire de Libre. Voir Libre et Ouvert.
Protocole
Langage de communication entre machines.
On distingue les protocoles ouverts* utilisables par tous et les protocoles fermés (ayant des spécifications secrètes et dont l'usage est restreint à un fournisseur).
Exemples : protocoles pour la messagerie instantanée, ouvert : XMPP (utilisé par le service Jabber), fermé : Facebook chat.
Publicité sur Internet
Les services Internet* gratuits non libres* sont financés par la publicité et la revente de données* personnelles : "si c'est gratuit c'est que c'est VOUS le produit".
A l'inverse les services Internet alternatifs libres sont soit payants soit financés par des dons.
Il est possible de bloquer la publicité sur le web* en configurant le navigateur* web libre Firefox. Voir tutoriel.
Il n'est pas possible de bloquer la publicité dans une application* non libre pour smartphone*.
Raccourcis
Élément contenu dans un dossier* (souvent sur le bureau*) ou dans une barre de raccourcis (lanceur) qui est un lien vers un fichier, un dossier ou une application. Grâce aux raccourcis il est possible d’accéder à ces éléments depuis divers emplacements.
Répertoire
voir Dossier.
RSS
voir Syndication.
Sauvegarde (backup)
Copie de fichiers* afin de se prémunir contre la perte, le vol ou la défaillance d'un support de stockage.
Les fichiers de la sauvegarde peuvent être synchronisés* avec le support d'origine, ou non.
Serveur
Ordinateur* ou logiciel* qui fourni des données* ou un service* à un ordinateur ou logiciel client*.
Service Internet
Service fourni par un prestataire à travers le réseau Internet*.
Les services commerciaux gratuits ont un coût caché : ils sont financés par la publicité* et l'exploitation de vos données* personnelles. Préférer les services alternatifs libres, payants ou financés par les dons.
Exemples de services : hébergement de site web, messagerie électronique, encyclopédie, cartographie, diffusion de nouvelles, covoiturage, vente en ligne.
Smartphone (ordiphone)
Ordinateur de poche assurant également la fonction de téléphone mobile*. Ils ont un écran tactile de faible taille. Lorsque la diagonale de l'écran dépasse 5 pouces ou parle parfois de "phablette". Par rapport à un ordinateur personnel* les smartphones ont des fonctionnalités limitées. Ils se connectent à l'Internet* via le réseau de téléphonie mobile ou par Wifi*.
Les smartphones sont officiellement nommés "mobiles multifonction" ou de façon descriptive "ordiphone".
Spam (pourriel)
Message* électronique non sollicité. Généralement publicité*, arnaque ou vecteur de virus*.
Streaming (flux)
Diffusion en continu de media (audio ou vidéo) depuis un serveur Internet*. Par opposition au téléchargement*.
Syndication (flux RSS, flux ATOM, Podcast)
Système d'abonnement à un service de diffusion de media (Podcast) ou de texte (flux) tel que billets de blog, messages de forums, etc...
L'abonnement s'effectue en général par un simple clic sur un lien. Ensuite vous recevez chaque nouvelle publication automatiquement.
Synchronisation de fichiers
Action visant à assurer qu'un ensemble de fichiers* copié sur deux supports de stockages reste toujours identique entre les deux supports. Les modifications effectuées sur l'un des support sont répercutées sur le second support. Selon que la répercussion est réciproque ou non on parle de synchronisation bidirectionnelle ou unidirectionnelle.
Système d'exploitation (OS)
Logiciel* dont le rôle est de faire fonctionner l'ordinateur* et d'assurer les fonctions de base (manipulations de fichiers*).
Comme pour tout logiciel, on distingue les OS libres* des OS propriétaires (ou "privateurs").
Exemple d'OS libres : GNU/Linux*, Fairphone Open ; propriétaires : Windows®*, macOS®*, iOS®*
Tablette
Ordinateur de poche ayant un écran tactile de taille moyenne (avec clavier raccordable dans les cas des modèles "hybrides"). Par rapport à un ordinateur personnel* les tablettes ont des fonctionnalités limitées. Elles se connectent à l'Internet* par Wifi*.
Tchat
voir Messagerie instantanée.
Téléchargement (download)
Action de transférer (copier) un fichier* situé sur un serveur* Internet* vers une machine locale (ordinateur personnel*, ordiphone*, etc.).
Téléphone mobile
Appareil de communication vocale ou texte (SMS) utilisant le réseau de téléphonie mobile. Un téléphone mobile basique ne peut se connecter au réseau Internet*. Certains modèles plus onéreux peuvent s'y connecter mais ont des fonctionnalités plus limitées qu'un ordiphone*.
Téléversement (upload)
Action de transférer (copier) un fichier* situé sur une machine locale (ordinateur personnel*, ordiphone*, etc.) vers un serveur* Internet*.
Traçage (tracking)
Les sociétés qui tirent profit de la publicité* et de l'exploitation des données* personnelles, ainsi que les services de police politique cherchent à connaître les centres d'intérêt et la personnalité des internautes en espionnant leur navigation sur Internet*. Il devient ainsi possible de prédire les comportements et donc de pouvoir les manipuler.
Des alternatives existent pour limiter le traçage.
Exemple : il est possible de remplacer l'usage du moteur de recherche de Google par des alternatives libres, parmi lesquelles Duckduckgo.com ou Trouvons.org
Ubuntu
Système d'exploitation* pour ordinateur personnel*, sous licence* libre*, distribué par la société Canonical.
C'est la distribution* de GNU/Linux* la plus commune sur les ordinateurs personnels*. Elle est destinée au grand public.
Ubuntu dérive d'une autre distribution appelée Debian, destinée à des utilisateurs plus avertis. Plusieurs autres distributions dérivent d'Ubuntu, comme Linux Mint, elle aussi destinée au grand public.
Ubuntu dispose de plusieurs variantes* pour ordinateur personnel*, chacune ayant son propre environnement de bureau*.
La variante pour les objets connectés* s'appelle Ubuntu Core.
Unité de mesure
voir bit, octet et bps.
URL
Adresse d'une ressource sur le réseau Internet*. (U.R.L. = Uniform Resource Locator.)
Exemple : http://example.com est l'adresse d'un site web*, accessible via le protocole HTTP.
Variante d'un logiciel
Un logiciel peut être distribué sous plusieurs formes adaptées à des système d'exploitations* différents ou avec une ergonomie particulière.
Exemple : Xubuntu est une variante d'Ubuntu* avec l'environnement de bureau* léger Xfce, adaptée aux ordinateurs de faible puissance.
Version d'un logiciel
État d'un logiciel à un moment donné. Les logiciels évoluent et sont mis à jour* au cours de leur développement.
Généralement le numéro de version est composé de plusieurs nombres séparés par des points. Le premier chiffre correspond à la version majeure, le second à la version mineure, le troisième à des corrections de bugs*.
Exemple : LibreOffice est disponible en version 5.4.6 à compter du 22 mars 2018.
Mais parfois le numéro de version fait simplement référence à une date de sortie.
Exemple : la version 18.04 d'Ubuntu* est sortie en avril 2018.
Une version "béta" est une version en cours de tests. Une version stable est une version utilisable.
VoIP
Communication vocale via internet* (VoIP = Voice over Internet Protocol). Ceci regroupe à la fois la téléphonie fixe lorsqu'elle passe par Internet (par opposition au réseau téléphonique commuté (RTC) accessible par un abonnement France Télécom) et la communication réalisée à l'aide d'un ordinateur.
Lorsqu'en plus les correspondants peuvent se voir et s'entendre en direct, à l'aide d'une caméra (webcam) et d'un micro, on parle de visiophonie ou visioconférence.
Certaines applications permettent de rendre les communications confidentielles.
À noter : certains fournisseurs de téléphonie mobile bloquent la VoIP sur les connexions 3G/4G. Il n'est alors possible de l'utiliser qu'en étant connecté à l'Internet en Wifi.
Contrairement aux courriers électroniques il n'est possible de communiquer qu'avec les personnes utilisant le même protocole*. Ainsi par exemple les utilisateurs de Skype ne peuvent communiquer qu'avec les utilisateurs de Skype. Le protocole standard recommandé est SIP.
Exemples de protocoles pour la VoIP et la visioconférence, ouvert : SIP, webRTC (utilisé par le service Jitsi Meet) ; fermé : Skype.
Virus
Logiciel* malveillant (malware) destiné à prendre le contrôle d'une machine ou à l'espionner ou à entraver son fonctionnement.
Les virus sont en général véhiculés par des pièces jointes à des spams* ou insérés dans les logiciels en téléchargement* ou peuvent se télécharger automatiquement depuis un site web malveillant ou contaminé.
Le système d'exploitation* Windows®* est très vulnérable aux virus. L'installation d'un logiciel anti-virus est obligatoire mais pas toujours suffisante. macOS®* n'est pas épargné. A l'inverse GNU/Linux* est quasiment invulnérable à l'heure actuelle.
Visioconférence
voir VoIP.
Web (la Toile)
Ensemble des sites accessibles sur le réseau Internet*. On peut catégoriser différentes sortes de sites : les blogs, les wikis, les forums, les réseaux sociaux, les portails, les sites personnels ou institutionnels, les sites d'annonces, de commerce en ligne...
La recherche de sites web s'effectue à l'aide de moteurs de recherche. Ceux proposés par les grands fournisseurs (Google search, Yahoo search, Microsoft Bing...) espionnent la navigation et sélectionnent les résultats en fonction du profil de l'internaute, lui donnant ainsi une vision biaisée (la bulle de filtre) du contenu du Web. Ce que ne font pas les moteurs alternatifs tels que Trouvons.org ou Duckduckgo.com.
On accède au Web à l'aide d'un logiciel* dit "navigateur web"* (Web browser ou "fureteur").
Webmail
Interface web permettant d'interagir avec un serveur de messagerie* (pour notamment consulter et envoyer des courriels*) au travers d'un navigateur web*.
Alternativement il est possible d'utiliser un logiciel* client* de messagerie qui se charge de communiquer avec le serveur.
Wi-Fi
Technologie de communication sans fil de moyenne portée (quelques dizaines de mètres), utilisée pour les connexions à l'Internet*.
Les canaux Wi-Fi sont souvent encombrés en zone urbaine, plus encore aux heures de pointe (17h-01h), ce qui rend ce type de connexion instable et moins efficace qu'une liaison filaire (par câble).
De plus les ondes Wi-Fi sont potentiellement nuisibles. C'est pourquoi il est recommandé d'éteindre le module Wi-Fi de votre modem ("box") Internet si vous n'en avez pas réellement besoin.
Windows®
Système d'exploitation* pour ordinateur personnel* sous licence* propriétaire*, distribué par la société Microsoft.
La variante pour ordiphone s’appelle Windows Phone® (anciennement Windows Mobile®).
Ce système permet à Microsoft d'espionner l'utilisateur et d'agir sur l'ordinateur à son insu. En savoir plus.

Vous trouverez un lexique technique plus complet sur le site vulgarisation-informatique.com

Lisez aussi notre billet à propos des 5 confusions les plus courantes faites par les débutants.


mise à jour : 12 mai 2018