Pour la sécurité des machines et des données

Une machine sans virus ça vous intéresse ?

Le système d'exploitation (OS) libre GNU/Linux est quasi-invulnérable aux virus. Les mises à jour de sécurité sont très rapidement déployées.
Les systèmes propriétaires (Windows®, Mac OS X®) sont par contre très ciblés et vulnérables.

Avec les logiciels libres c'est vous qui contrôlez ce que fait la machine

Un logiciel (application) libre (téléchargé à partir de son site officiel ou des dépôts officiels de votre distribution de GNU/Linux) ne contient pas de code indésirable. Il n'affiche pas de publicité, ne vous espionne pas, n'effectue pas d'opérations à votre insu.

Un logiciel non libre peut effectuer des opérations à votre insu comme désactiver un logiciel que vous auriez installé, supprimer des fichiers médias (e-book, vidéos...) récupérer la liste de vos contacts, etc.

Les données stockées dans un format ouvert ont une meilleure compatibilité, interopérabilité et pérennité.

Un format ouvert est un format complètement documenté et libre de droits.

Si vous utilisez des données stockées dans un format propriétaire (par exemple les formats bureautique de Microsoft Office : .doc .docx .xls .xlsx .ppt .pptx) vous êtes dépendant de l'éditeur du logiciel propriétaire pour pouvoir lire vos données. Et lorsque le logiciel évolue vers de nouvelles versions rien n'assure que vous pourrez encore lire vos données des années après.

En optant pour des formats ouverts (par exemple les formats bureautique OpenDocument .odt .ods .odp. odg) vous êtes assuré de pouvoir toujours lire vos données dans les années à venir. Même si le logiciel avec lequel vous les avez crées venait à disparaître.

Un format ouvert vous rend indépendant des éditeurs de logiciels.

A noter : en évoluant vers les formats et logiciels libres vous restez compatible avec vos anciennes données et avec les utilisateurs qui n'ont pas encore effectué cette migration. En effet la suite bureautique libre LibreOffice permet de lire aussi bien les formats ouverts que les formats propriétaires, et réciproquement Microsoft Office peut lire les formats ouverts OpenDocument. Toutefois des différences mineures peuvent apparaître. Il est toujours préférable de lire les formats ouverts avec un logiciel libre !

Seules les données exemptes de DRM vous appartiennent complètement

Les DRM (Gestion numérique des droits) amènent des restrictions à l'usage des données : vous ne pourrez pas toujours lire vos données sur une autre machine (ou avec un autre logiciel) que celle utilisée pour les télécharger. Et encore moins en faire des copies.

Ainsi évitez d'acquérir des fichiers (musique, vidéo, e-book...) contenant des DRM.

Pour faire des économies

Beaucoup de gens croient que Windows® et Mac OS X® sont gratuits. FAUX.
Ces systèmes d'exploitation ne sont sont nullement gratuits. Leur prix est inclus dans le prix d'achat de la machine, de façon opaque.

Les logiciels propriétaires sont souvent payants et de plus ils sont conçus de façon que vous soyez quasiment obligé de racheter chaque nouvelle version. Ils vous rendent dépendant vis-à-vis de leur éditeur.

Lorsque les logiciels propriétaires sont gratuits soit ce ne sont que des versions limitées ou de démonstration, soit ils incluent de la publicité ou des virus. Les services Internet gratuits mais non libres ont un coût caché : ils se financent en exploitant vos données personnelles et en vous inondant de publicité ciblée.

Les logiciels libres sont eux presque toujours gratuits (et bien sûr sans publicité ni virus).
Vous pouvez faire des dons pour en soutenir le développement.

De plus avec le système d'exploitation libre GNU/Linux vous pourrez aussi conserver plus longtemps votre ordinateur car il nécessite moins de ressources que Windows®. En effet chaque nouvelle version de Windows® nécessitant toujours plus de ressources vous force à renouveler votre matériel. Ainsi vous ferez des économies et vous produirez moins de déchets toxiques.

En minimisant les pannes et en évitant les surcoût liés à la l'exploitation de vos données personnelles vous réaliserez encore d'autres économies. Plus de détails sur la page : économiser avec le libre.

Pour l'ergonomie et les applications

Un logiciel libre est développé dans l'intérêt des utilisateurs et avec leur participation. Un logiciel propriétaire est développé dans le but de maximiser les profits. Plus un système propriétaire est dans une position de monopole (ex : Windows®) moins les développeurs se soucient des utilisateurs.

Ceci explique notamment que les logiciels libres ont une interface utilisateur claire et sont aisément personnalisables. À l'inverse Windows® est l'exemple type de "l'usine à gaz" où trouver un paramètre relève du parcours du combattant.

L'installation de logiciels (applications) dans GNU/Linux est facile et sécurisée. Presque tous les logiciels sont accessibles dans une logithèque, le choix couvre quasiment tous les besoins. L'installation se fait en un clic et les mises à jour de tous les logiciels installés sont automatiques.
Inversement pour Windows® et Mac OS X® il faut chercher des logiciels à télécharger sur le web (avec les risques de tomber sur des logiciels malveillants ou contaminés par des virus) et les installer soi-même.

Pour la fiabilité et le soutien

GNU/Linux est un système stable au quotidien. Les performances du système ne se dégradent pas avec le temps. Nul besoin, comme avec Windows® de tout réinstaller tous les 6 à 12 mois (Les mises à jour de Windows® elles-même entraînent des instabilités !)

La communauté des utilisateurs de GNU/Linux est importante et active. Les débutants y sont les bienvenus. Apporter un soutien bénévole fait parti de l'éthique du logiciel libre.
Entreprises et particuliers ont aussi le recours de se tourner vers des sociétés de service assurant déploiement et maintenance payants.

Pour la performance

Moins gourmand en mémoire et en espace disque, GNU/Linux est utilisé aussi bien pour faire fonctionner des ordinateurs personnels vieillissants que les super-calculateurs les plus puissants au monde.

Chaque nouvelle version de Windows® est plus gourmande et nécessite le remplacement de votre ordinateur. Tandis qu'une version moderne de GNU/Linux peut être installée sur un ordinateur ayant de faible ressources. Nul besoin de remplacer votre ordinateur personnel si vous ne faites que des tâches ordinaires, telles que bureautique, multimédia (audio, vidéo, photo), courrier électronique et navigation sur le web.
En conservant plus longtemps vos machines, vous ferez des économies et aurez moins d'impact écologique.

Pour la confidentialité et la neutralité

Si le respect de la vie privée et des secrets commerciaux vous importe, vous éviterez les logiciels, systèmes et services Internet non libres. En effet ceux-ci recueillent - le plus souvent à votre insu - vos données personnelles, historique de navigation, mots de passe, contacts, courriers, documents... L'espionnage est utilisé à des fins publicitaires, économique et politique.

Le traçage sur Internet impacte directement tous les utilisateurs : ces techniques sont utilisées en particulier pour faire varier les prix de façon personnalisée afin de vous vendre ce que vous chercher au prix le plus élevé possible.
Elle permettront de plus en plus de prédire vos comportements et de les influencer.

Les moteurs de recherche non libres (Google, Yahoo, Bing...) ainsi que les fils d'actualité des réseaux sociaux non libres (Facebook...) sélectionnent les résultats en fonction du profil qu'ils ont construit de vous, vous enfermant ainsi dans une "bulle de filtre" qui vous donne une vision biaisée du monde. De plus les résultats de recherche sont classés en fonction du prix que les sites ont payés pour se trouver en bonne position. C'est un donc un résultat commercial qui vous est présenté.

Il ne peut y avoir de démocratie sans vie privée et sans ouverture sur le monde.
Suivez le lien si vous vous dites encore : "je n'ai rien à cacher".

Cette page (du site du projet GNU) tente de recenser les dispositifs d'espionnages. Ils sont partout où des logiciels non libres pilotent les machines (de Windows®, Mac OS X® et iOS®, Android®... jusqu'à votre voiture).

Les logiciels libres et les services Internet alternatifs ne vous espionnent pas et ne déforment pas la réalité.

Pour la démocratie

En quelques années un petit nombre de sociétés ont su tirer parti des effets de masse pour devenir des oligopoles (voir schéma).
(Ce sont les GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft, auxquels on peut ajouter quelques plus petits tels Yahoo et Dropbox.)

Outre que toutes ces sociétés États-uniennes collaborent au programme d’espionnage global de la NSA (PRISM), il résulte de ce regroupement une centralisation de l'Internet et une réduction de la diversité des acteurs  et des modèles.
Ceci a pour conséquence une centralisation et une concentration du pouvoir de contrôle, d'influence et un formatage accru.

A l'opposé une communauté d’utilisateurs et de développeurs de logiciels et de services Internet libres proposent un autre modèle de société plus ouvert, plus diversifié, plus égalitaire.

Passer au libre n'est pas une démarche simplement individuelle mais collective car on ne peut accéder à la liberté si les autres n'en disposent pas. "La liberté des autres étend ma liberté à l'infini."

Suivez notre tutoriel pour se libérer de la publicité, du traçage et des GAFAM en quelques étapes simples. Nous vous proposons aussi des recommandations pour choisir vos applications et services en ligne.

Ci-dessous la présentation du projet Dégooglisons Internet (par l'association framasoft) :
(cliquer sur les flèches bleues en bas à droite des diapositives pour les faire avancer ou reculer)

Passer au libre s'accompagne de la défense des libertés numériques (respect de la vie privée et de la liberté d'expression, sans lesquelles aucune démocratie n'est possible) et de la défense de la neutralité du Net (pas d'Internet à deux vitesses).
En savoir plus sur le site de l'association La Quadrature du Net.

En savoir plus sur l'intérêt du système d'exploitation libre GNU/Linux

En raison de ses avantages multiples GNU/Linux est utilisé de façon préférentielle par les militaires et les fournisseurs de service Internet (sécurité et fiabilité), sur les super-calculateurs comme sur les systèmes mobiles (performance).

C'est la pratique de la vente liée (PC vendus avec Windows® pré-installé) qui freine la progression de GNU/Linux sur les ordinateurs individuels. En suivant nos conseils d'achat vous trouverez où acheter des ordinateurs pré-équipés avec GNU/Linux.

Plus de détails sur l'intérêt de GNU/Linux sur le site getgnulinux.org (obtenir GNU/Linux), ainsi que sur le site why is linux better (pourquoi linux est meilleur)

Pour commencer avec les logiciels libres

Voici une liste de quelques logiciels essentiels que vous pourriez installer sur votre ordinateur (Windows® ou Mac®), sur framastart.org. Pour plus de détails voir notre liste d'applications et de services Internet recommandés.


mise à jour : 21 novembre 2016