L'informatique contrôle de plus en plus d'aspects de notre vie

Aujourd'hui l'informatique prend une telle importance dans tous les aspects de notre vie que nous ne pouvons plus considérer ces outils comme de peu d'importance et les enjeux de l'informatique comme mineurs.
En fait aujourd'hui l'informatique transforme en profondeur nos relations sociales, nos comportements (souvent à notre insu) et notre société toute entière.

mais nous contrôlons-nous l'informatique ?

Nous ne pouvons plus nous permettre d'ignorer "comment ça marche" et d'accepter sans regard critique ce qui nous est "proposé". En fait cela nous est imposé tant que nous ne nous rendons pas compte que nous pouvons le refuser et choisir des alternatives.

Les conséquences sont peu visibles

De plus il est difficile d'évaluer les conséquences à long terme - pour nous et pour la société - d'un processus invisible comme la collecte d'information personnelles nous concernant.
De la même façon qu'il est difficile d'évaluer les conséquences à long terme d'une alimentation industrielle ou de l'exposition aux ondes électro-magnétiques ou encore du réchauffement climatique.
Alors comme il est coûteux de changer nos habitudes, et que nous ne percevons pas concrètement l'avantage qu'il y a à changer, nous nous disons que "ce n'est pas si grave" ou que "ce n'est pas prouvé" ou que "on verra plus tard".

mais elles se préparent maintenant.

Or la collecte de vos données personnelles a lieu maintenant. La manipulation de votre comportement sera d'autant plus efficace qu'un grand nombre d'informations auront été collectées.
Vous en subissez déjà sans vraiment vous en rendre compte les premières conséquences et vous en subirez demain encore plus.
Il est temps de vous protéger et de protéger vos proches et de protéger la société dès aujourd'hui.

Que font-ils des données qu'ils vous "subtilisent" ?

Avez-vous remarqué que lorsque vous naviguez sur le web des publicités en rapport avec ce à quoi vous vous êtes intéressé auparavant vous suivent à la trace ?

Avez-vous remarqué que parfois les prix des voyages auquel vous vous êtes intéressés ont augmenté lorsque vous retournez sur le site quelques jours après ?
Savez-vous qu'ils n'ont augmentés que pour vous ? Que votre voisin a toujours le prix de départ ?

Savez-vous que les promotions dans certaines applications en ligne sont optimisées en fonction de vos comportements et des informations recueillies sur vous par ailleurs, pour vous amener à acheter ce que vous n'aviez pas l'intention d'acheter ?

Plus ils en savent sur vous, plus ils ont de pouvoir sur vous.

Voici ce que dit un ancien développeur d’applications Freemium, sous couvert d’anonymat : « Nous savons tout de vous. Nous savons où vous habitez, nous savons votre niveau de revenus, nous connaissons vos relations, votre équipe favorite, vos préférences politiques. Nous savons où vous allez travailler, et quand. Nous pouvons même organiser un événement payant quand nous voyons que vous avez un long week-end de libre de prévu. Nous vous possédons. » Extrait repris de cette page.

Savez-vous que les résultats de recherche sur le web que vous renvoi Google ne sont pas les mêmes que ceux qu'il renvoi à votre voisin ?

Savez-vous que le contenu de vos courriels sont analysés par Google, Microsoft ou Yahoo pour vous proposer des publicités ciblées et enrichir votre profil (qui sera revendu) ?

Savez-vous que si vous demandez un crédit à votre banquier il peut disposer d'indicateurs sur votre fiabilité qui sont calculés en fonction de vos comportements sur l'Internet et des personnes que vous fréquentez ?

Savez-vous que le recruteur qui vous reçoit peut en disposer également ?

Savez-vous que l'assureur chez lesquel vous souhaitez souscrire un contrat peut disposer d'indicateurs sur votre probabilité d'avoir ou de développer tel ou telle maladie qui sont calculés en fonction de vos comportements sur Internet ou des informations collectées par des applications installées sur votre ordiphone ?

Cela va et ira beaucoup plus loin.

Ce ne sont là que quelques exemples parmi les plus visibles. Mais il n'est pas possible d'imaginer aujourd'hui toutes les conséquences qui se feront jour au fur et à mesure que l'informatisation touchera de plus en plus de domaines de notre vie sociale et privée.

Les transformations sociales et individuelles induites par la collecte massive de données (Big Data) et leur utilisation sont également préoccupantes. Cette page intitulée "refroidissement social" http://socialcooling.fr en donne une explication rapide et illustrée. Lisez-là !

En réalité vous changez malgré vous

Vous changez parce que vous avez plus ou moins conscience que tout ce que vous faites sur l'Internet - et ce que font les personnes avec lesquelles vous êtes en relation - laisse des traces.
Donc vous commencez à vous auto-censurer, vous devenez soucieux de votre image. (Voir notre tutoriel gérer votre réputation en ligne.)

Vous changez également vos habitudes et vos opinions, sans guère vous en rendre compte, sous l'influence des options qui vous sont "offertes" et des informations qui vous sont accessibles. Celles que sélectionnent pour vous Google, Facebook et les autres.

Ce changement, vous le ne maîtrisez pas. Vous le subissez.

Ne vaut-il pas mieux changer volontairement pour conserver votre libre arbitre ?

Êtes-vous prêt à changer volontairement ?

Êtes-vous prêt à changer de navigateur web et de moteur de recherche pour éviter que Google (ou Microsoft) ne sache tout de vos centres d'intérêts, de vos maladies, de vos opinions (ce qu'il revendra à tous ceux qui sont prêt à payer pour les avoir) ?

Êtes-vous prêt à changer de moteur de recherche pour éviter d'être piégé dans des informations pré-sélectionnées qui vous enferment dans une bulle de filtre ?

Êtes-vous prêt à installer un logiciel pour bloquer la publicité et les dispositifs de traçage ?

Êtes-vous prêt à remplacer vos applications pré-installées par des logiciels libres (ils opèrent de façon transparente et n'ont pas pour but de faire du profit sur votre dos) ?

Êtes-vous prêt à utiliser des applications de communication qui respectent votre vie privée et mettent en échec la surveillance généralisée par les entreprises et les services de renseignement ?

Êtes-vous prêt à changer d'adresse e-mail pour ne plus que vos communications soient analysées ?

Êtes-vous prêt à quitter le réseau social où sont la plupart de vos amis pour trouver des moyens d'obtenir de leurs nouvelles qui ne soient pas filtrés par le réseau et qui respectent votre privée et la leur ?

Êtes-vous prêt à adopter un nouveau système pour votre appareil afin d'éviter que Microsoft (Windows®), Apple (iOS®, macOS®) ou Google (Android®) ne sachent l'usage que vous en faites et puissent y effectuer des opérations à votre insu ?

Êtes-vous prêt à adopter un nouveau système pour être moins exposé aux virus et aux piratages ?

Êtes-vous prêt à protéger votre vie privée et celle de vos proches, si cela demande d'investir dans des changements d'outils et dans l'adaptation à ceux-ci ?

Êtes-vous prêt à faire l'effort de convaincre vos proches de vous suivre en adoptant de nouveaux outils de communication ?
Même s'ils sont un peu moins pratiques que ceux pré-installés ? Mêmes s'ils n'offrent pas exactement les mêmes fonctionnalités ?

Êtes-vous prêt à payer pour obtenir des applications et des services qui vous respectent ?

Êtes-vous prêt à faire des dons aux associations qui œuvrent pour protéger nos libertés numériques ?

C'est possible, maintenant, par étapes

Changer volontairement, vous l'avez sans doute déjà fait dans d'autres domaines. Peut-être par exemple choisissez-vous de consommer plus de produits alimentaires bios ? Vous n'avez pas besoin de savoir cultiver un potager pour cela.

Les alternatives existent. Elles sont fiables. Leur usage ne nécessite en général pas plus de compétence que les applications et systèmes pré-installés. Elles vous ferons faire des économies à moyen terme.

Vous n'allez pas tout changer à la fois. Vous pouvez progresser par étapes. Les étapes pour quitter les GAFAM vous sont proposées dans ce tutoriel.
Vous ne le ferez pas non plus seul si la compétence vous manque. Les associations de bénévoles ne manquent pas.

Notre blog est l'une des ressources qui peut vous aider à reconquérir un peu de liberté dans ce domaine.

Cette autre page détaille plus encore les enjeux et les solutions.


mise à jour : 1 août 2017