Avant tout : croire que tout est GRATUIT sur l'Internet

Pourquoi ?

Pour faire fonctionner l'Internet il faut des infrastructures, des connaissances, du travail humain. Si une société commerciale vous "offre" un service gratuit ne vous faites pas d'illusion : c'est qu'elle compte bien tirer indirectement un maximum de profit de vous.
La plupart du temps l'application gratuite est un appât qui va permettre à son éditeur de recueillir un maximum d'information sur vous et sur vos contacts et de les revendre à d'autres qui exploiterons vos points faibles et vous manipuleront d'autant plus facilement qu'ils en sauront long sur vous.
Ce qu'aujourd'hui vous croyez obtenir gratuitement, vous risquez de le payer très cher demain. Par exemple parce que votre futur employeur vous versera une rémunération plus faible (ou que vous n'obtiendrez pas un poste auquel vous auriez pu prétendre), parce qu'assureurs, banquiers ou agents immobiliers vous feront payer plus cher (en fonction des risques ou des potentialités de profit que vous représentez pour eux, évalués à partir de la connaissance qu'ils auront de vous et de vos fréquentations)...

Que faire ?

Les services alternatifs qui n'exploitent pas vos données personnelles ont besoin de ressources financières et humaines pour exister. Souscrire à des services payants, faire des dons (ou contribuer en donnant votre temps) est vital.

1. Aller sur Internet via GOOGLE et sans protection

Pourquoi ?

Lorsque vous utilisez le moteur de recherche Google®, non seulement celui-ci va tout savoir de vos centres d'intérêts et préoccupation, mais il va également vous manipuler en vous présentant des résultats de recherche biaisés.
Si vous utilisez le navigateur web Chrome® (de Google), vous lui permettez également d'espionner votre navigation Internet.
Enfin, sur la plupart des sites web que vous visitez, des dizaines de mouchards enregistrent votre activité afin d'enrichir votre profil qui sera revendus à tous les acteurs économiques qui cherchent à tirer profit de vous.

Que faire ?

Accédez au web à l'aide d'un navigateur web libre, notamment Firefox, à installer sur votre ordinateur et sur votre ordiphone.
Dans Firefox ajoutez le module libre de blocage des publicités et des traceurs uBlock Origin.
Dans Firefox choisissez comme moteur de recherche (et comme page d'accueil) Duckduckgo.com  ou Trouvons.org : ils n'enregistrent pas vos recherches et vous renvoient des résultats neutres.

2. Ouvrir un compte de messagerie chez GMAIL (de Google)

(ou chez Outlook®/Live®/Hotmail® de Microsoft, ou chez Yahoo® de Verizon)

Pourquoi ?

Ces fournisseurs vont analyser automatiquement le contenu des courriels que vous échangez afin d'afficher des publicités ciblées en rapport avec ce contenu et d'enrichir votre profil... Ils listent aussi tous vos contacts afin d'en savoir plus sur vous et sur eux.
Enfin ce compte de messagerie leur permettra de vous pister encore plus efficacement lorsque vous vous connecterez sur votre ordinateur avec Windows® (de Microsoft) ou sur votre ordiphone Android® (de Google) et son Play Store®.

Que faire ?

Ouvrez un compte de messagerie électronique chez un fournisseur alternatif (CHATONS) ou un fournisseur de courriel sécurisé comme Protonmail ou Tutanota : voir nos conseils pour choisir une messagerie.

3. Ouvrir un compte FACEBOOK

Pourquoi ?

Comme Google, Facebook est une gigantesque société multinationale qui cherche non seulement à tirer un maximum de profit des internautes mais qui peut également manipuler (par la sélection des "informations" affichées) la population à grande échelle. Les informations que vous et vos contacts échangez sur Facebook® (y compris via ses outils Messenger® et WhatsApp®) sont une mine qui permet à Facebook et à ses partenaires commerciaux d'en savoir long sur vous.

Que faire ?

Il existe bien d'autres façons d'échanger des informations et des nouvelles : via des blogs, des forums, ou des réseaux sociaux alternatifs comme Diaspora ou Mastodon (équivalent de Twitter®). Utilisez en particulier la messagerie sécurisée Telegram.

L'important sera de convaincre vos amis et contacts de migrer aussi vers ces services alternatifs. Se protéger est un effort collectif.

Voir aussi nos tutoriels pour diffuser et discuter en ligne.

4. Conserver ou installer des applications intrusives

Pourquoi ?

Environ 90% des applications gratuites que vous pouvez télécharger contiennent des traceurs qui espionnent votre activité. Même 60% des applications payantes en contiennent également (source : rapport de Craked Labs 2017).
De plus lorsque vous achetez un ordinateur ou un ordiphone un bon nombre d'applications de ce genre sont déjà pré-installées. La première étape après la mise en service doit consister à "nettoyer" votre machine, ce qui nécessite une certaine compétence.
En particulier, n'activez pas le Play Store® de votre ordiphone Android® et n'utilisez pas les services de sauvegarde et synchronisation ("cloud") pré-installés (OneDrive®, Drive®, Dropbox®).

Que faire ?

Tout d'abord, de nombreuses applications libres peuvent vous rendre un service équivalent (cloud, bureautique, multimédia, communication, navigation, cartographie, transports, météo, etc.).
En particulier sur les systèmes Android® et compatibles il est possible d'installer des applications libres avec F-Droid, et d'installer les applications du Play Store® via Yalp Store : voir notre tutoriel pour configurer votre Android.
Si vous avez besoin d'utiliser un service spécifique, dans de nombreux cas, celui-ci peut tout aussi bien être obtenu en visitant le site web du fournisseur (donc sans installer son application).

Enfin lorsque vous changerez de machine, optez pour un ordinateur équipé d'un système libre (GNU/Linux pour les ordinateurs (conseils d'achat), Fairphone Open ou Sailfish OS pour les ordiphones compatibles Android (conseils d'achat d'ordiphone).

5. Acheter un appareil de marque APPLE

Pourquoi ?

Outre le fait qu'à caractéristiques techniques égales vous allez le payer 30 à 50% plus cher (vous achetez de l'image de marque), les appareils Apple (iPhone®, iPad®, Mac®) sont subtilement incompatibles avec les autres systèmes afin de vous enfermer dans l'écosystème d'Apple. Vous risquez en particulier de rencontrer d'importantes difficultés pour transférer vos contacts vers une autre machine. Vos musiques achetées sur iTunes® pourraient ne pas être lisible sur un autre type de machine.

De plus les iPhone® et iPad® n'autorisent aucune alternative à l'App Store® : vous êtes prisonnier de la sélection d'applications - intrusives elles aussi - que fait Apple.

Que faire ?

Certes, un ordinateur sous Windows® 10, un ordiphone ou une tablette sous Android® sont - dans leur configuration pré-installée - bien plus intrusifs qu'une machine Apple. Mais ils ont l'avantage de pouvoir être beaucoup plus reconfigurés (désactivation d'applications, remplacement par des solutions libres, cf. tutoriel pour Android).

Il ne sera toutefois pas possible d'en extraire tous les éléments potentiellement intrusifs liés au système d'exploitation lui-même (Windows® de Microsoft, Android® de Google). Donc la seule vraie alternative respectueuse de l'utilisateur est d'installer ou d'acquérir une machine équipé d'un système libre (GNU/Linux, Fairphone Open ou Sailfish OS).

En savoir plus

Comprendre - G.A.F.A.M. et cie : pourquoi les éviter ?

Tutoriel - éviter la pub, le traçage et les G.A.F.A.M.


mise à jour : 30 avril 2018