L'infrastructure

L'Internet est "le réseau des réseaux", c'est à dire une infrastructure qui met en relation un très grand nombre d'ordinateurs, à travers le monde.

Il met en particulier en relation les "serveurs", c'est à dire les ordinateurs à partir desquels sont diffusés des services, avec les "clients", c'est à dire les ordinateurs à partir desquels sont utilisés les susdits services.

La particularité essentielle de l'Internet est son caractère décentralisé. Chaque ordinateur est relié à un grand nombre d'autres ordinateurs. Il n'y a pas d'ordinateur central au travers duquel toutes les connexions devraient passer, tout au contraire il est possible de relier un client et un serveur par de multiples chemins.

L'accès à l'Internet

Pour y avoir accès il faut passer par l'intermédiaire d'un fournisseur d'accès à l'Internet (F.A.I.) - voir nos recommandations pour choisir votre abonnement.
Celui-ci vous fourni un modem ("box") qu'il branche sur son réseau (par une liaison filaire - xDSL ou fibre optique -, Wi-Max ou satellite). Vos machines se connectent au modem par un câble Ethernet ou en Wi-Fi.

Les services

Différents protocoles de communication permettent l'échange de données au travers de l'Internet.

Le protocole le plus emblématique est l'HTTP qui permet de réaliser le Web (la Toile), c'est à dire l'ensemble des sites web et leur interconnexion. D'autres protocoles permettent par exemple l'échange des courriels (SMTP), la messagerie instantanée (XMPP) ou l'échange direct de fichiers (FTP).

Le Web est accessible depuis votre ordinateur à l'aide d'un logiciel dit "navigateur web" ou fureteur (web browser). Les autres services le sont depuis d'autres applications spécialisées : client de messagerie ou courrielleur (email client), client de messagerie instantanée (chat client), client FTP, etc.

De multiples opérateurs peuvent proposer des services au travers de l'Internet. Ces services peuvent être centralisés, fédérés ou décentralisés.

La centralisation : à titre d'exemples le réseau social Facebook et le service de communication Skype (de Microsoft) sont des services centralisés : tout passe par les ordinateurs du fournisseur. La centralisation des services s'oppose à la philosophie décentralisée de l'infrastructure de l'Internet. Elle rend l'internaute dépendant d'un fournisseur, qui tend à devenir hégémonique.

.

La fédération : à titre d'exemple le courrier électronique et le réseau de micro-blogging Mastodon sont des services fédérés : chaque fournisseur (ex. pour la messagerie : ProtonMail, GMail, Yahoo, GMX, Zaclys, etc) regroupe les messages de ses clients et les échange avec ceux des autres fournisseurs. La fédération permet à l'internaute d'avoir le choix parmi de nombreux hébergeurs.

.

La décentralisation : à titre d'exemple les échanges de fichiers de pair-à-pair (peer-to-peer, P2P) s'effectue directement entre les ordinateurs des usagers du service. Un logiciel installé sur chaque ordinateur fait simultanément office de client et de serveur. Il n'y a donc pas de fournisseur intermédiaire. La décentralisation permet à chaque internaute d'être autonome, il est son propre hébergeur. La décentralisation des services tire pleinement partie de la structure décentralisée de l'Internet.

Il est essentiel de faire appel à des services libres, éthiques et non centralisés. Voir nos recommandations pour le choix d'un service Internet.

Intérêts de l'Internet

L'intérêt majeur de l'Internet est de pouvoir mettre en relation toute personne équipée d'un terminal lui donnant accès à l'Internet avec toute autre personne dans le monde entier. Ceci permet un échange d'information et des possibilités de discussion sans précédent.
Néanmoins cette nouvelle liberté fait peur aux gouvernements totalitaires qui ont entrepris de créer des frontières dans l'Internet afin de contrôler et de censurer l'information qui peut atteindre leurs administrés.

L'Internet permet aussi une multitudes de services dits « en ligne », tels que la recherche d'information, la communication entre les personnes, les réseaux sociaux, les achats, les démarches administratives, les opérations bancaires, etc.

Dangers de l'Internet

La circulation accrue des informations fait que nombreuses informations personnelles peuvent être interceptées. L'information peut également être manipulée à grande échelle.

Trois types d'acteurs peuvent chercher à en tirer profit :

  • les gouvernements, qui souhaite contrôler voire manipuler les populations ;
  • les criminels, qui cherchent à vous arnaquer ;
  • les sociétés commerciales, qui cherchent à influer sur vos comportements de consommation.

Plus de détails sur les risques liés à l'Internet dans ce billet.

Menaces sur l'Internet

La société Facebook cherche à phagocyter le Web en devenant un acteur incontournable par qui tout passerait. Jusqu'à fournir lui-même - dans les pays du Tiers-Monde - un accès Internet, limité à son service.

De puissants acteurs, notamment des fournisseurs d'accès à l'Internet qui sont également des fournisseurs de contenu (comme la société Orange) cherchent à faire abolir le principe de neutralité de l'Internet qui veut que tout le trafic soit traité de façon identique. Ils cherchent à créer un « Internet à deux vitesses » pour privilégier leurs offres de services au détriment de la concurrence.


mise à jour : 18 avril 2018