Distributions, variantes et versions

Distributions

Un système d'exploitation est constitué d'un assemblage de logiciels :

  • des logiciels systèmes, tels que :
    • le noyau Linux (qui communique avec les éléments matériels de la machine),
    • les outils systèmes GNU (qui permettent les fonctionnalités de base, notamment de manipuler les fichiers de données),
    • l'environnement de bureau (l'interface utilisateur avec ses fenêtres et ses menus, ses barres d'outils, son navigateur de fichiers et quelques applications utilitaires),
    • une logithèque ("magasin d'applications") permettant l'installation en un clic de quantités de logiciels, depuis des dépôts sécurisés ;
  • ainsi que des logiciels applicatifs permettant à l'utilisateur de réaliser les fonctions courantes (navigation web, bureautique, etc.).

Chaque distribution de GNU/Linux est un assemblage original de ces composants logiciels, fait par un éditeur.

Nous recommandons actuellement deux distributions de GNU/Linux orientées grand public :

  • Ubuntu, édité par la société Canonical ;
  • Linux Mint, dérivée d'Ubuntu, édité par l'équipe de Linux Mint.

Ces deux distributions diffèrent notamment par les environnements de bureau disponibles (cf. § suivant), l'ergonomie de la logithèque et les réglages des mises à jour.

Variantes

La plupart des distributions de GNU/Linux présentent plusieurs variantes, principalement en fonction de l'environnement de bureau qui en fait partie. Ce choix détermine donc l'ergonomie du système, c'est essentiellement une question de goût.
Toutefois certaines variantes sont dites "légères", elles sont optimisées pour les machines peu puissantes ou anciennes.

Nous recommandons actuellement trois environnements de bureau :

Unity (spécifique d'Ubuntu), Cinnamon (développé pour Linux Mint) et Xfce (pour les variantes légères).

Unity possède un lanceur d'application mais pas de barre des tâches, il est optimisé pour les écrans de petite taille des ultra-portables. Néanmoins la barre des tâches (taskbar) tint2 peut y être ajoutée.
Cinnamon et Xfce possèdent une barre des tâches mais pas de lanceur. Le lanceur (dock) plank peut y être ajouté.

Tableau de quelques variantes

Environnement de bureau variante d'Ubuntu variante de Linux Mint poids en mémoire optimisé pour
Unity Ubuntu - moyen ultra-portables assez puissants
Cinnamon Cubuntu (non officielle) édition Cinnamon léger  
Xfce Xubuntu édition Xfce très léger ordinateurs peu puissants

Plus de détails et d'environnement de bureau dans la documentation de la communauté francophone ubuntu-fr.

Versions 32 vs 64 bits

Il existe - pour tous les systèmes d'exploitations - des versions en fonction de l'architecture technique dite 32 bits ou 64 bits.
Les versions 64 bits sont légèrement plus rapides, notamment pour les gros calculs (tels que le transcodage de fichiers audio ou vidéo).
Les versions 32 bits sont en passe de devenir obsolètes.

Le choix est lié aux caractéristiques de la machine :

pour utiliser une version 64 bits l'ordinateur doit avoir un processeur compatible (cas de tous les ordinateurs vendus depuis au moins 2007) et au minimum 4 Go de RAM.
(Nous déconseillons l'achat d'un ordinateur ayant moins de 4 Go de RAM car les sites web consomment de plus en plus de mémoire vive.)

Versions chronologiques

Tout logiciel évolue dans le temps. Les différentes versions se succèdent en apportant des améliorations (plus pour l'éditeur que pour l’utilisateur dans le cas de logiciels privateurs de liberté !) et s'adaptent aux nouveaux matériels.
Les versions portent des noms de code et/ou des numéros de série, par exemple :

Windows XP, Vista, 7, 8, 8.1 et 10 ; Linux Mint 17, 18

ou font référence à l'année (voire au mois) de sortie, par exemple :

Ubuntu 14.04 LTS, 16.04 LTS, 16.10, 17.04

Concernant Ubuntu nous recommandons d'installer uniquement les versions dites LTS (support à long terme). Elles sont actuellement publiées tous les 2 ans et bénéficient de mises à jour pendant 5 ans.
Linux Mint est construit à partir de ces versions LTS d'Ubuntu, ses versions sortent donc également tous les deux ans avec un décalage de quelques mois par rapport aux versions d'Ubuntu. Elles bénéficient également de mises à jour pendant 5 ans.

Nous conseillons d'attendre 2 à 3 mois après la sortie d'une nouvelle version avant de l'installer, le temps que les développeurs corrigent ses défauts de jeunesse !

Pour les options d'installation, voir notre tutoriel dédié.


mise à jour : 15 mai 2017