Pourquoi quitter Google ?

Alphabet, la maison mère de Google, est une multinationale ayant des visées hégémoniques dans de nombreux secteurs, y compris celui de la santé ! Elle est devenu en quelques années la plus importante société mondiale (en terme de capitalisation boursière, ex-aequo avec Apple).

Alphabet/Google vise à contrôler le maximum d'aspects de notre vie.

Google tire l'essentiel de ses revenus de l'exploitation de nos données personnelles. Elle constitue des profils sur les internautes et s'en sert pour nous adresser de la publicité ciblée ou les revend sur le marché des données.
Pour maximiser ses profits Google développe des procédés pour rendre les internautes accros à Youtube® (enchaînements automatiques, suggestions privilégiant les contenus polémiques (tels les "fake news"...)).

Les résultats des recherches effectuées sur le moteur de recherche Google sont le résultat de la vente aux enchères des mots clés recherchés, ainsi que d'un ajustement au profil de l'internaute pour lui présenter les résultats auxquels il s'attend. Cela a pour effet de l'enfermer dans une "bulle de filtre" qui restreint sa vision du monde.

Elle collabore activement à la surveillance de masse (programme PRISM, révélé par Edward Snowden) et est capable de manipulation politique ciblée et à grande échelle.

Google est aujourd'hui la société la plus dangereuse pour la démocratie (en compagnie de Facebook). Remplacer le moteur de recherche Google et le navigateur Chrome devrait être votre priorité numéro 1.

En savoir plus.

Pour aller où ?

Il existe des alternatives libres - et gratuites - pour la plupart des produits Google.

Le navigateur web libre Firefox remplace avantageusement Chrome®. Et l'un des moteur de recherche éthique y remplacera Google Search®.

De multiples fournisseurs éthiques de messagerie électronique vous permettront de vous affranchir des comptes Gmail®.

Plusieurs applications de géo-navigation et de cartographie remplaceront les intrusifs Google Maps® et Waze®.

La suite bureautique libre LibreOffice, utilise des formats de documents ouverts et compatibles. Elle remplace avantageusement Google Docs®. Si vous avez besoin d'éditer des documents de façon collaborative (en ligne), lisez le § dédié de ce billet.

Le service de visio-conférence Jitsi Meet est une alternative à Hangouts®.

Divers hébergeurs de sites web ou blog vous permettrons de ne pas avoir recours à Blogger®.

Le système d'exploitation GNU/Linux remplace avantageusement ChromeOS®. L'installer sur un Chromebook® risque d'être compliqué. Par contre il est très facile d'acheter un ordinateur pré-équipé de GNU/Linux. Voir nos conseils d'achat.

Comment faire en pratique ?

Ne plus acheter d'ordiphone ou tablette équipé de Android®, acheter à la place un appareil équipé d'un système libre compatible avec les applications pour Android®, tel que /e/OS, SailfishOS ou Fairphone Open.

Et en attendant, suivez nos recommandations pour libérer (un peu) votre système Android®. Cela vous permettra déjà de remplacer une bonne part des applications Google par des équivalents libre et plus sécurisés.
En particulier, n'activez pas le stockage "cloud" Google Drive® sur votre ordinateur, votre ordiphone ou tablette. Si cela est déjà fait, rapatriez les fichiers qui s'y trouverait vers votre ordinateur, puis désactivez-le.

N'achetez pas de Chromebook®, ces ordinateurs ultra-portables équipés du système ChromeOS®.

Ne vous équipez pas d'une enceinte connectée (espion à domicile) Google Home®, ni d'aucun élément de domotique vendus par Google.

Si vous êtes un producteur de vidéos, ne les hébergez pas sur Youtube® (qui se les approprie) mais sur d'autres plateformes, en particulier sur le système décentralisé PeerTube.
Si vous concevez des sites web, suivez nos recommandations. En effet à travers les outils qu'il propose aux webmestres, Google s'incruste dans une grande majorité des sites web (polices de caractères, statistiques de fréquentation, scripts et API...). Cela lui permet de pister les internautes même s'ils ont installé des protections.

Le seul domaine ou Google est pour l'instant sans concurrent est la reconnaissance vocale. Nous vous recommandons de la désactiver sur votre ordiphone/tablette et de donner un peu de votre temps (il suffit de lire ou d'écouter des phrases) pour contribuer à la mise au point de l'alternative libre que développe la fondation Mozilla : le projet "Common Voice".

Allez plus loin

Google est l'un des GAFAM. Vous pouvez aussi quitter Amazon, quitter Facebook, quitter Microsoft et quitter Apple !


mise à jour : 14 avril 2020