Le lien de syndication

Lorsqu'un site web propose un flux de syndication, celui-ci est détecté automatiquement par votre navigateur web. Dans le navigateur Firefox, l'icône de flux présente sur la barre d'outils s'active (elle passe de gris clair à gris foncé).

En général le site web propose aussi des boutons ou des liens pour s'abonner à différents flux. Par exemple sur le présent blog, dans la colonne de droite, sous la rubrique "S'abonner" vous trouverez un lien intitulé "Fil des billets" vous permettant de recevoir les nouveaux billets (articles) publiés sur ce blog.

À noter : le flux d'un site web peut être inclut automatiquement dans un autre site web. Ainsi au bas de notre colonne de droite, sous la rubrique "Publié sur Framablog.org" (visible uniquement depuis notre page d'accueil) se trouve une liste de liens vers les derniers articles de ce blog incontournable.

Et si le site que vous voulez suivre ne propose pas de lien de syndication ?
Il existe une extension de Firefox : Update scanner qui permet d'être averti lorsqu'une page donnée est modifiée.

Choisir un agrégateur de flux

En résumé :

Nous conseillons d'utiliser le logiciel client de messagerie Thunderbird , les notifications s'apparentent alors à des courriels.
Si vous ne souhaitez pas installer de client de messagerie ou que vous avez besoin de fonctionnalités avancées, vous pouvez soit utiliser une application dédiée (tel que le logiciel libre RSSOwl) soit ajouter à votre navigateur web Firefox une extension ad-hoc.
À défaut les flux seront simplement ajoutés en tant que marques-pages dynamiques à la barre personnelle de Firefox (pas pratique).

En détail :

Lorsque vous vous abonner pour la première fois un à flux, votre navigateur Firefox vous propose soit de créer des marques-pages dynamiques, soit d'ouvrir le flux dans un agrégateur, choisi par le biais d'une liste déroulante.

Les marques-pages dynamiques ne sont pas pratiques, en effet d'une part il faut ouvrir le dossier qui les contient pour accéder aux nouvelles publications, d'autre part on ne voit que le titre de la publication alors qu'un agrégateur de flux permet de voir un résumé avant de choisir d'accéder au contenu complet.

Nous préconisons donc d'utiliser un agrégateur de flux.

Ceux qui sont proposés par défaut dans la liste déroulante de Firefox sont des agrégateurs en ligne (voir plus bas) que nous ne recommandons pas.

Si vous optez pour l'utilisation d'un logiciel agrégateur de flux (voir plus bas), il faut l'installer au préalable sur votre ordinateur. Ensuite vous pourrez en indiquer l'emplacement* via le menu situé dans la liste déroulante de Firefox :


cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur la liste déroulante ("Marque-pages dynamiques") et sélectionnez dans la liste "Choisir une application...". Une fenêtre de navigation s'ouvre : déplacez vous vers le dossier contenant le fichier exécutable de votre logiciel, sélectionnez ce fichier et cliquez sur le bouton "Ouvrir".
Si vous êtes sûr de votre choix, cliquez sur la case à cocher "Toujours utiliser...".
Cliquez sur le bouton "S'abonner maintenant". L'agrégateur va se lancer automatiquement.

Votre client de messagerie Thunderbird

Si vous utilisez Thunderbird pour lire vos courriels (voir son manuel), le plus simple est d'en utiliser la fonction d'agrégateur de flux.

Les nouvelles publications sont reçues d'une façon similaire à des courriels, dans un dossier créé automatiquement dans la section "Blogs et nouvelles". Les dossiers des différents flux peuvent être organisés dans une arborescence de sous-dossiers.
Pour chaque publication, le message montre le contenu de l'article (ou un résumé) et on peut accéder à la version en ligne (sur le site web d'origine) qui peut parfois avoir été mise à jour depuis sa publication initiale.

* Le chemin vers l'emplacement du fichier exécutable de Thunderbird, à suivre lors du premier abonnement dans Firefox, est :
[Windows] C: > Program Files > Thunderbird.exe (pour une installation par défaut)
[OS X] ?
[GNU/Linux] Système de fichiers > usr > bin > thunderbird

Un logiciel libre dédié installé sur votre ordinateur

Si vous n'utilisez pas de client de messagerie ou que vous avez besoin de fonctionnalités avancées nous vous suggérons d'installer un logiciel libre dédié à l'agrégation de flux.

Le logiciel RSSOwl est libre et disponible pour les principaux systèmes d'exploitations (il nécessite la présence de l'environnement Java, la traduction française doit être téléchargée dans un second temps).

Il existe aussi des applications dédiées sur les smartphones (ordiphones).

Les agrégateurs en ligne

Il s'agit d'un service web proposé par un hébergeur. L'agrégateur fonctionne directement dans le navigateur web.

Un inconvénient potentiel est lié au fait que les informations (vos abonnements) sont stockées sur le site de cet hébergeur. Ces informations sont devraient rester confidentielles (elles renseignent sur vos centres d'intérêts). Il faut donc être assuré qu'elles ne seront pas exploitées, or c'est souvent le cas lorsque le service est gratuit.

L'agrégation en ligne a toutefois un avantage : elle est accessible depuis toute machine connecté à l'Internet.

Le service d'agrégateur en ligne mis en place par l'association Framasoft : Framanews.org est malheureusement complet.

Nous recommandons l'agrégateur de l'association Zaclys : flux.zaclys.com

Rappel : vous pouvez faire un don à ces associations qui offrent gratuitement ces services sans exploiter vos données personnelles.

Les extensions du navigateur Firefox

Une extension ad-hoc va ajouter à Firefox une fonction d'agrégateur de flux.

Lors de votre choix parmi de multiples extensions il faudra notamment vérifier en premier lieu si l'extension est publiée sous licence libre et d'autre part si vos abonnements sont stockés sur le serveur de l'éditeur de l'extension (tierce partie, problème potentiel identique à celui des agrégateurs en ligne) ou sont stockés localement (sur votre ordinateur) dans votre profil Firefox.

Firefox peut être installé sur votre smartphone (ordiphone) et son profil peut être synchronisé entre vos différentes machines. Vous pouvez ainsi lire vos flux depuis n'importe laquelle de vos machines.


mise à jour : 23 janvier 2016