Conseils pour un usage plus fluide

Important : l'assistance à distance nécessite une connexion Internet avec un débit correct. Si votre débit Internet n'est pas très élevé,

  • assurez-vous que la réception de la télévision par Internet est coupée. En effet le débit utilisé pour la télévision risque de ralentir et de gêner fortement la connexion d'assistance. Attention : il ne suffit pas d'éteindre le poste de télévision, c'est le boîtier de réception TV par Internet qui doit être éteint (à l'aide de votre télécommande).
  • Évitez également d'être en visio-conférence avec la personne qui vous assiste (préférez une communication vocale).
  • Sur ordinateur, préférez une connexion par câble Ethernet avec votre box plutôt qu'une liaison Wi-Fi.
  • Sur ordiphone, privilégiez la connexion ayant le meilleur débit : soit le Wi-Fi de votre box, soit la 3G/4G/5G.

Par ailleurs, si votre appareil a une faible puissance ou peu de mémoire vive (RAM), fermez toutes les applications non immédiatement nécessaires.


Sommaire

  1. Assistance pour un ordinateur
    1. DWService
    2. Anydesk
    3. Teamviewer
    4. Partage de bureau VNC
  2. Assistance pour un ordiphone ou une tablette
    1. Anydesk
    2. via votre ordinateur

1. Assistance pour un ordinateur

Remarque : si aucun dispositif d'assistance à distance n'est déjà installé sur votre appareil et que vous n'êtes pas en mesure d'installer un logiciel dessus (c'est le cas si vous ne disposez pas des droits administrateur, ou si le stockage est presque plein), vous disposez des options ci-dessous 1 (DWService en mode ponctuel) et 3 (Teamviewer Quick Support).

Option 1 : utilisation du service DWService

DWService est un service basé sur des logiciels libres. Il est gratuit mais vous pouvez vous abonner pour en soutenir le développement. Le logiciel peut être installé sur les principaux systèmes d'exploitations pour ordinateurs (GNU/Linux, Windows®, macOS®) .

Ce service peut être utilisé de deux façons différentes :

  • de façon ponctuelle : vous transmettez un identifiant et un mot de passe (à usage unique) à la personne qui doit vous assister.
  • de façon pérenne : vous installez le logiciel DWAgent sur votre ordinateur. La personne qui vous assiste dispose d'un compte qui lui permet dès lors de se connecter à votre machine dès qu'elle est allumée et connectée à l'Internet, sans avoir besoin d'être autorisé par vous. À réserver pour un usage "interne".

Étape 1 : (si besoin) téléchargement de DWAgent

Si DWAgent n'est pas déjà présent sur votre ordinateur, téléchargez-le depuis son site officiel : dwservice.net.

[Spécifité GNU/Linux] Le fichier dwagent.sh qui est téléchargé n'est pas un paquet d'installation, c'est un script (fichier de commandes). Pour pouvoir le lancer facilement, nous recommandons de l'enregistrer dans votre dossier personnel (pas dans un sous-dossier).

Étape 1bis : (si besoin) installation de DWAgent

Uniquement pour l'usage pérenne.

Lancez* DWAgent, choisissez "Installer". Un code vous sera demandé (il doit vous avoir été fourni par la personne qui va vous assister).

[Spécificité macOS] Voir la procédure d'installation pour macOS (en anglais).

Étape 2 : initialisation de la connexion

  • en usage ponctuel : lancez* DWAgent, choisissez "Exécuter", transmettez l'identifiant (chiffres) et le mot de passe (à usage unique) à la personne qui vous assiste.
  • en usage pérenne : vous n'avez rien à faire, la connexion est initialisée par la personne qui vous assiste.

*[GNU/Linux] Si vous n'avez pas de raccourci pour le lancer, ouvrez l'application terminal et saisissez la commande : bash dwagent.sh validez par la touche <Entrée>.
Astuce : vous pouvez créer un raccourci d'application (lanceur) à l'aide de l'éditeur de menu menulibre (doc). La commande pour le lanceur est la même que celle pour le terminal.

Remarque : la personne qui assiste accède via son navigateur web au site dwservice.net et s'y connecte avec votre (son) identifiant et votre (son) mot de passe.

[Ubuntu 21.04 et versions ultérieures] par défaut votre système utilise le nouveau protocole d'affichage Wayland. DWAgent n'est pas encore compatible avec celui-ci. Vous devez donc revenir à l'ancien protocole Xorg. Depuis l'écran de connexion, cliquez sur l'icône d'engrenage situé en bas à droite (ou près du nom d'utilisateur) et dans le menu qui s'ouvre sélectionnez "Gnome sur Xorg". Ensuite connectez-vous normalement.

Option 2 : utilisation du service AnyDesk®

AnyDesk est un logiciel propriétaire (c'est à dire non libre). Il est gratuit pour un usage non professionnel. AnyDesk peut être installé sur les principaux systèmes d'exploitations* pour ordinateurs (GNU/Linux, Windows®, macOS®) et également être utilisé depuis un ordiphone ou une tablette.
* Voir compatibilité. Pour GNU/Linux : versions 2018 (Ubuntu 18.04, Mint 19) et ultérieures.

Étape 1 : (si besoin) installation de AnyDesk

Si AnyDesk n'est pas déjà installé sur votre ordinateur,

  • pour GNU/Linux : installez-le depuis votre logithèque (magasin d'application). Actuellement la version (Flatpak 6.1.1) pose des problèmes. Téléchargez-le plutôt depuis son site officiel : anydesk.com. Niveau avancé : de préférence suivez les intructions "Use DEB Repository" pour bénéficier des mises à jour.
  • pour Windows® et MacOS® (et GNU/Linux), téléchargez-le depuis son site officiel : anydesk.com.

Étape 2 : initialisation de la connexion

Lancer l'application AnyDesk. Une fenêtre s'ouvre. Sous les mots "Ce poste de travail" ("This Desk") se trouve votre identifiant "ID" invariable.

Transmettez à la personne qui doit vous assister votre identifiant (s'il ne le possède pas déjà).

Lorsque celui-ci tente de se connecter, vous devez l'autoriser (son identifiant s'affiche).

Option 3 : utilisation du service TeamViewer®

TeamViewer est un logiciel propriétaire (c'est à dire non libre). Il est gratuit pour un usage non professionnel (les sessions sont alors limitées à une durée de 3 heures). TeamViewer peut être installé sur les principaux systèmes d'exploitations* pour ordinateurs (GNU/Linux, Windows®, macOS®) et également être utilisé sur un ordiphone ou une tablette (avec un compte payant uniquement).
* Voir compatibilité. Pour GNU/Linux : versions 2018 (Ubuntu 18.04, Mint 19) et ultérieures.

Teamviewer est assez gourmant en ressources, ce n'est pas le meilleur choix si l'ordinateur est peu puissant ou si la connexion Internet a peu de débit.

Étape 1 : (si besoin) installation de TeamViewer

Si TeamViewer n'est pas déjà installé sur votre ordinateur, téléchargez le depuis son site officiel : teamviewer.com.

Pour GNU/Linux, choisissez la bonne version : ainsi, si vous utilisez Linux Mint, choisissez la version Ubuntu. Choisissez 32 ou 64 bits selon ce qu'il en est de votre système. Si vous l'ignorez et que votre ordinateur date d'avant 2010, prenez la version 32 bits.

Remarque : si vous n'êtes pas en mesure d'installer un logiciel sur votre ordinateur, téléchargez la version QuickSupport disponible vers le bas de page. Décompressez le fichier téléchargé, puis lancez le fichier teamviewer qui se trouve dans le dossier créé.

Pour Windows® et MacOS®, inutile de télécharger la version complète, choisissez plutôt la version dite "QuickSupport (QS)", disponible dans la page de téléchargement, dans la section "Autres téléchargements".
La version QuickSupport ne nécessite pas d'installation, lancez (ouvrez) directement l'exécutable que vous avez téléchargé.
Dans les autres cas installez TeamViewer en ouvrant le fichier téléchargé.

Étape 2 : initialisation de la connexion

Lancer l'application TeamViewer. Une fenêtre s'ouvre. Sous les mots "autoriser contrôle à distance" se trouve votre identifiant "ID" invariable et un mot de passe qui change à chaque nouvelle session d'assistance.

Transmettez à la personne qui doit vous assister votre identifiant (s'il ne le possède pas déjà) et le nouveau mot de passe.

Option 4 : utilisation du partage de bureau sous GNU/Linux

Tutoriel pour vino : fonctionne pour Ubuntu version 14.04 et antérieures. Pour les versions ultérieures, voir x11vnc.

Cette option nécessite une préparation préalable de votre ordinateur. Selon l'installation préalable qui aura été faite sur votre ordinateur, la connexion pourra être sécurisée - tunnel SSH - ou non.

Étape 1 : (si besoin) transmettez votre adresse I.P. à la personne qui doit se connecter à votre ordinateur

(Si vous êtes à votre domicile vous avez peut-être une adresse I.P. fixe (cas chez Free) - déjà connue de votre correspondant - ou une adresse variable (cas chez Orange et SFR).)

Voici comment déterminer votre adresse I.P. :

cliquez ici ou lancez votre navigateur web (ex : Firefox) puis dans votre moteur de recherche (ex : duckduckgo.com) cherchez "ip". Votre adresse I.P. devrait s'afficher au-dessus des résultats de recherche, elle est composée de 4 nombres séparés par des points : "Your IP address is xxx.xxx.xxx.xxx".

Étape 2 : initialisation du partage de bureau

Depuis le lanceur ou le tableau de bord lancez l'application "Partage de bureau" (vino-preferences).

(Si vous ne la trouvez pas, c'est qu'elle n'est pas installée. Dans ce cas allez dans votre logithèque et installez l'application vino (ou cliquez simplement sur son nom ici).)

Une fenêtre "Préférences de partage de bureau" s'ouvre. Cochez les cinq cases et définissez un mot de passe que vous allez transmettre à la personne que vous invitez à se connecter.

Remarque : la personne qui assiste utilise un logiciel client VNC, par exemple Remmina.

2. Assistance pour un ordiphone ou une tablette

Remarque : si aucun dispositif d'assistance à distance n'est déjà installé sur votre appareil et que vous n'êtes pas en mesure d'installer une application dessus (c'est le cas notamment si le stockage est plein), utilisez l'option 2 ci-dessous.

Option 1 : utilisation du service AnyDesk®

AnyDesk est un logiciel propriétaire (c'est à dire non libre). Il est gratuit pour un usage non professionnel. AnyDesk peut être installé sur les principaux systèmes d'exploitations pour ordiphone et tablette (Android® et compatibles, iOS®).

Étape 1 : (si besoin) installation de AnyDesk

Si AnyDesk n'est pas déjà installé sur votre ordiphone ou tablette, installez-le depuis votre magasin d'application.

L'installation d'une extension (plug-in) supplémentaire "AD1" est proposée pour permettre à la personne qui accède à l'appareil de pouvoir contrôler celui-ci. Sans l'extension, il n'est possible que de visualiser l'écran.

Étape 2 : initialisation de la connexion

Lancer l'application AnyDesk. Une fenêtre s'ouvre. Sous les mots "Votre adresse" se trouve votre identifiant "ID" invariable.

Transmettez à la personne qui doit vous assister votre identifiant (s'il ne le possède pas déjà).

Lorsque celui-ci tente de se connecter, vous devez l'autoriser (son identifiant s'affiche).

Option 2 : via votre ordinateur (pour Android®)

Disponible uniquement pour les ordiphones et tablettes équipées du système d'exploitation Android® ou d'un système compatible (/e/OS, LineageOS, Fairphone Open, etc.).

Ne nécessite pas d'installer une application sur votre ordiphone/tablette. (Par contre nécessite l'installation sur l'ordinateur d'un logiciel permettant d'afficher et de contrôler l'appareil mobile). Cela est particulièrement utile si vous ne pouvez pas installer d'application sur votre appareil mobile.

[Difficulté : intermédiaire] Connectez l'ordiphone à l'ordinateur et prenez-en le contrôle depuis l'ordinateur avec scrcpy (voir tutoriel).

Donner le contrôle de votre ordinateur à la personne qui vous assiste par l'une des méthodes applicable aux ordinateurs.