Accidents et pannes

La casse : souvent suite à une manipulation effectuée dans la précipitation ou en pensant à autre chose. Attention notamment au câble qui traîne dans lequel vous vous prendrez les pieds, ce qui peut entraîner la chute de l'appareil.

La surtension électrique : causée par une instabilité du réseau électrique ou par la foudre. Elle peut entraîner la destruction du bloc d'alimentation électrique (transfo) de l'ordinateur et éventuellement se propager à d'autres composants.

La surchauffe : affecte notamment les batteries pendant la charge ou l'utilisation intensive, si l'appareil n'est pas correctement ventilé (ordiphone placé sous l'oreiller, ordinateur s'enfonçant dans sur une couette qui obture les fentes de ventilation). Elle entraîne la destruction de la batterie, éventuellement d'autres composants, et peut entrainer un incendie.

Remarque : entretenez votre ordinateur en le dépoussiérant régulièrement, notamment les organes de refroidissement (ventilateurs, fentes, radiateurs).

La panne : les élements mécaniques sont les plus susceptibles de rencontrer une panne : disque dur mécanique (HDD), lecteur de DVD, ventilateurs, charnières de l'écran d'un ordinateur portable.
La durée de vie ordinaire d'un disque dur mécanique est de 5 à 10 ans. Les nouveaux supports de stockage SSD n'ont pas d'éléments mécaniques, par contre ils subissent une usure à l'usage qui diminue leur capacité au fil du temps.

Réparabilité

Les ordinateurs fixes s'ouvrent, donnant un accès permettant de remplacer les composants défectueux. Il est assez facile de changer un disque dur, un lecteur de DVD, un ventilateur. Il est possible également de rajouter de la mémoire, une carte graphique, un autre disque dur.

Les ordinateurs portables ne permettent l'accès facile qu'aux disques durs et éventuellement à la RAM si elle n'est pas soudée. La batterie peut-être remplacée, tant que leur modèle reste disponible à la vente et si elle n'est pas soudée...

Les ordinateurs portables fabriqués par Clevo (voir nos conseils d'achats) sont conçus pour un remplacement aisé des composants internes. Ils sont donc un peu plus faciles à réparer. Ceux vendus sous la marque Why! ont d'ailleurs un indice de réparabilité ≥ 9,5/10.

Des modèles d'ordinateurs portables conçus de façon modulaire pour pouvoir être facilement réparés et évoluer commencent à apparaître. Le "Framework" (U.S.A., en pré-commande pour février 2022) et le "Cairn Devices" (France, en projet).

Il est quasiment impossible de réparer une tablette ou un ordiphone, à l'exception du remplacement de l'écran et de la batterie. Et encore, dans la plupart des cas, ceci est une opération complexe (pièces soudées) que seul un professionnel peut tenter.

Les ordiphones de marque Fairphone (voir nos conseils d'achats) ont non seulement une batterie amovible, mais ils sont conçus de façon modulaire pour pouvoir être facilement réparés. Les pièces de rechange sont disponibles à la vente sur le site officiel et un simple tournevis permet de les mettre en place.

Le nouvel indice de réparabilité est devenu obligatoire le 01 janvier 2021. Voir son site officiel. Pour les ordiphones, les meilleures notes (≥ 9/10) sont atteintes par les marques Fairphone, Crosscall et Athesi.

Obsolescence

Obsolescence matérielle

Celle-ci est liée aux capacités de l'appareil. Au fil du temps les applications et les sites web deviennent de plus en plus gourmants en ressources. L'appareil devient alors trop lent.

Sur les ordinateurs fixes, et certains portables, il est relativement facile d'étendre les capacités de l'ordinateur en y insérant une carte d'extension (graphique ou audio), un disque dur supplémentaire ou avec plus de capacité, de la mémoire vive (RAM) supplémentaire. Avec des limitations liées à la compatibilité des nouvelles technologies avec les anciens composants.

Il existe aussi une obsolescence dite "programmée" qui consiste, pour le fabricant, à insérer des points de fragilité dans des composants pour en limiter artificiellement la durée de vie, afin de vendre plus de matériel neuf.

Obsolescence du système d'exploitation

Le système d'exploitation est l'ensemble des programmes qui assurent le fonctionnement de base de l'appareil. (Exemples : Windows®, MacOS®, GNU/Linux, Android®, iOS®, /e/OS).

La consommation de ressources

Plus le système d'exploitation est gourmant en ressources, plus l'obsolescence surviendra rapidement. Remplacer un système très gourmant (tel que Windows®) par un système sobre (GNU/Linux) peut prolonger la vie de votre ordinateur de plusieurs années.

Les mises à jour

Pour rester fonctionnel, le système d'exploitation doit régulièrement recevoir des mises à jour (réparant des "bugs" ou des failles de sécurité). De plus le système doit évoluer pour rester compatible avec l'évolution des technologies employées par les applications et les sites web.

D'une part les éditeurs de systèmes d'exploitations décident de la fin de vie d'une version de leur système (elle ne reçoit plus de mises à jour), d'autre part les constructeurs de tablettes et d'ordiphones choisissent de ne plus permettre la mise à jour du système Android® au delà d'une certaine version.

Même si une mise à niveau vers une nouvelle version majeure du système d'exploitation est possible, en pratique cela peut rendre votre appareil trop lent si cette nouvelle version consomme nettement plus de ressources.

Exemples :

  • Le système Android® évolue au rythme d'une version majeure tous les ans. Les ordiphones bas et moyenne gamme restent bloqués sur la même version majeure, les hauts de gamme bénéficient en général de deux nouvelles versions majeures. La fondation /e/ continue à mettre à jour son système /e/OS (basé sur Android®) pour la plupart des modèles d'ordiphones pendant 3 à 5 ans.
  • Si vous utilisez Windows® 7, les mises à jour se sont arrêtées le 14 janvier 2020. Vous pouvez certes continuer à l'utiliser, mais avec de plus en plus de risques. Et si vous voulez passer à Windows® 10 il vous faudra repayer une licence (l'acheter). De plus rien n'assure que votre ordinateur supporte Windows® 10 qui nécessite plus de ressources que Windows® 7.

À l'inverse, avec un système d'exploitation libre vous avez toujours la possibilité de passer à la version suivante. En effet ils sont librement installables, utilisables et même gratuits. Ainsi en optant pour le système GNU/Linux pour ordinateur et pour le système /e/OS pour ordiphone, vous serez assurés d'avoir toujours une version à jour : sécurisée et fonctionnelle.

Estimations de prix de revient

Remarque : ces estimations sont issues de notre expérience, elles ne reposent pas sur des statistiques.

Appareil OS Prix d'achat Espérance de vie Coût mensuel
Ordinateurs
Ordinateur très bas de gamme Windows 300 € 2,5 ans 10 € + 3 €(1)
GNU/Linux 3,5 ans 7 €
Ordinateur bas de gamme Windows 450 € 4 ans 9 € + 3 €(1)
GNU/Linux 6 ans 6 €
Ordinateur moyenne gamme Windows 600 € 6 ans 8 € + 3 €(1)
GNU/Linux 9 ans 5,5 €
Ordinateur haut de gamme Windows 900 € 8 ans 9 € + 3 €(1)
GNU/Linux 12 ans 6 €
Ordinateur très haut de gamme Windows 1200 € 9 ans 11 € + 3 €(1)
GNU/Linux 14 ans 7 €
Ordiphones
Ordiphone très bas de gamme Android 150 € 3 ans 4,20 €
Ordiphone bas gamme Android 250 € 5 ans 4,20 €
Ordiphone moyenne gamme Android 350 € 5,5 ans 5,30 €
/e/OS 380 € 7 ans 4,50 €
Fairphone 3+ (moyenne gamme,
fabrication éthique, réparable)
Android 440 € 7 ans 5,30 €
/e/OS 470 € 9 ans 4,40 €
Ordiphone haut gamme Android 600 € 6,5 ans 7,70 €
/e/OS 630 € 8 ans 6,60 €
Ordiphone très haut de gamme Android 800 € 7 ans 9,50 €

Note (1) : La dégradation progressive du système Windows® impose une remise à zéro en moyenne tous les 2 ans. Opération qui vous sera facturée par un professionnel 50 à 100 €.

Le prix d'achat ne tient pas compte du coût environnemental lié à la fabrication de l'appareil (épuisement des ressources minières, consommation d'eau, émission de gaz à effet de serre). Celui-ci n'est pas significativement différent en fonction de la gamme de l'appareil. Nous vous invitons donc, pour minimiser ce coût, à acheter les appareils dont la durée de vie sera la plus longue. Une autre option consiste à acheter des appareils reconditionnés : voir nos conseils d'achat.

Estimer la valeur résiduelle d'un appareil d'occasion

Vous devez d'abord connaître la date de fabrication de l'appareil (ou d'achat neuf) pour savoir quel est son age. Un bon indice est le modèle du processeur (CPU) car ces modèles sont renouvellés par les fabricants tous les ans. Vous pouvez trouver cette information en cherchant sur le web "date sortie [modèle du processeur]", notamment sur le site officiel du constructeur du processeur (Intel, AMD, etc.).
Astuce concernant les processeurs Intel Core : leur nom est de la forme ix-abbbL où a correspond approximativement l'année de conception depuis 2010.
Exemples : i7-8565U -> a = 8 -> année 2018 ; i5-10210U -> a=10 -> année 2020.
 

Vous devez estimer la durée de vie totale potentielle de l'appareil. Ceci dépend notamment de sa gamme, voir tableau ci-dessus.

La durée de vie restante estimée est égale à la durée de vie totale potentielle moins l'age de l'appareil.
Vous pouvez y apporter une correction :

  • si l'appareil a fonctionné jusqu'à présent sans connaître de panne matérielle, c'est un indice de bonne qualité, donc vous pouvez majorer la durée restante (par exemple de 33% de la durée déjà écoulée) ;
  • si l'appareil a déjà connu une ou plusieurs pannes, c'est un indice de mauvaise qualité, donc vous pouvez minorez la durée restante, sauf si les composants responsables ont été remplacés.
  • si l'appareil a vu ses capacités augmenter par l'ajout ou le remplacement de certains composants, cela augmente sa durée de vie restante.

Vous devez ensuite connaître le prix qu'aurait cet appareil s'il était neuf. Pour cela essayez de trouver une offre actuelle d'un appareil le plus ressemblant possible, en particulier les éléments les plus déterminants pour le prix sont :

  • la gamme du processeur (pour la déterminer, voir le tableau dans ce billet) ;
  • la taille et la résolution de l'écran (nombre de pixels) ;
  • le caractère éthique de la fabrication et la réparabilité accrue, qui peut multiplier le prix par 2.
  • la présence d'un système d'exploitation libre (sinon prévoir d'éventuel frais d'installation de celui-ci).

Finalement, la valeur résiduelle sera égale à :

Prix équivalent neuf x (durée restante estimée / durée de vie totale potentielle).

Exemple 1

Soit un ordinateur bas de gamme dont l'équivalent neuf vaut aujourd'hui 500 €, ayant déjà servi 3 ans sans subir de panne.

Durée de vie totale potentielle = 6 ans (avec GNU/Linux).
Durée restante potentielle = 6 - 3 = 3 ans.
Correction pour absence de panne pendant 3 ans = + 3 x 33% = + 1 an.
Durée restante corrigée = 3 + 1 = 4 ans.
Valeur résiduelle = 500 € x (4/6) = 333 €.

Exemple 2

Soit un ordiphone éthique de moyenne gamme Fairphone 2, ayant déjà servi 5 ans et 8 mois sans subir de panne et équipé du système libre /e/OS. Un équivalent neuf non éthique vaut aujourd'hui 130 € (soit 260 € en appliquant un coefficient x2 pour la fabrication éthique et la réparabilité, et auquel s'ajoute un forfait de 30 € pour l'installation de /e/OS - tarif appliqué par la fondation /e/).

Durée de vie totale potentielle = 7 ans (avec /e/OS).
Durée restante potentielle = 7 - 5,67 = 1,33 ans.
Correction pour absence de panne pendant 5,67 ans = + 5,67 x 33% = + 1,87 an.
Durée restante corrigée = 1,33 + 1,87 = 3,2 ans.
Valeur résiduelle = 130 € x 2 x (3,2/7) + 30 € = 120 € + 30 € = 150 €.